Lautre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (626 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bonjour je me présente, mon noms est Derreck, j’ai 16ans , j’habite a paris, plus exactement dan le 75 Saint-Mandé avec mes deux parents ,Lucie ma maman et Frederick mon papa , j’ai aussi deux frèreset une sœur , Ernest , John et Valentina . C’est un 15 décembre vers 18h , après mon stage de basket , que j’apprend que je vais passer mes vacances en Afrique, dans le pays le plus pauvre d’Afrique, mes parents pense que cet expérience me rendra moins égoïste et aussi plus mature dans la vie de tous les jours. J’étais complètement contre cette idée de passer mes vacances en Afriques au lieud’aller a mon stage , de plus l’idée de rencontrée une population de noir ne m’intéressait pas trop , moi un blanc de quartier assez riche dan la campagne en Afrique avec des noir pauvre , BOF lesvacances !!! .[…]Mes valises sont enfin fini j’ai plus que a tout mètre dans la voiture , et en route pour l’aéroport . On arrive enfin a l’aéroport, au moment de prendre l’avion ,air Afrique , j’ai eu unpetit aperçut sur se que j’allais vivre , des noirs qui parlait fort , qui s’insultait , qui se battait pour un rien , j’avais l’impression de voir des sauvages en face de moi . Au moment de rentréedans l’avion un noir me pousse et passe devant moi et part s’assoir . Je m’installe a mon tour avec ma sœur mes parent derrière et mes deux frères devant moi . Juste avant le décollage je vois desnoirs avec des livre dans les mains un livre qu’on appelle ‘’bible’’ , je me demande se qui fond , c’est alors que mes parents m’explique qu’ils prient tous dieu pour que le voyage se passe dans lesmeilleurs condition possible , moi qui suis Athée je ne comprenais pas comment sa marchai mai bon , nous décollons.Apres 10h de vol , nous atterrissons enfin sur les terres du Congo , nous allons passerces vacances avec une famille noir , dans une maison sans électricité , sans eau , sans lit et sans portable. Arrivé dans la maison j’étais triste , mes amies me manquais déjà , mais les noirs...
tracking img