Lavie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (493 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fadiga Maïmouna2n4

Jeudi 11 mars 2010

Paragraphe argumenté en Français

Peut-on évoquer l’autre sans seremettre en question soi-même ?
Tout d’abord, envisager l’autre c’est forcément se remettre en question. En effet, il est plus facile de poser un regard péjoratif sur l’autre pour tenter d’éviter d’enposer un sur soi-même. Ce système s’applique sous différentes formes et chez différentes personnes notamment chez les personnes racistes, n’hésitant pas à évoquer l’autre péjorativement sans aucuneremise en question. Ainsi dans Tous les Autres s’appellent Ali, un film qui parle à la fois du regard des autres et du racisme, les personnages secondaires éprouvent de la haine envers Emmi lorsqu’ilsapprennent que celle-ci va se marier avec Ali (un jeune arabe). Cette haine est mise en œuvre à la fois par l’écart d’âge entre les deux personnages principaux mais aussi par l’origine d’Ali. On peut doncdire que les personnages secondaires étant racistes, éprouvent en trotte de la peur et qu’au lieu d’y remédier en se posant des questions ou autres, ils restent sur leurs positions : Pour eux leproblème vient d’Ali et non pas d’eux.
De plus, juger une personne ne permet-il pas d’éviter l’autocritique ? Et depasser outre la remise en question ? Aussi, lorsque l’on tient des propos péjoratifs envers l’autre, on a souvent tendance à oublier qu’on ne vaut pas mieux. Ainsi, dans Des Souris et des Hommes, Lennieest montré comme une personne troublée mentalement et aimant les choses douces malgré la force qu’il a. Par ce comportement, les personnes qui l’entourent vont le critiquer et voir en lui un moins...
tracking img