Lbo question itb

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2088 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
QUESTION 34 : EN QUOI CONSISTE UN LBO ?

INTRODUCTION

Un LBO est une opération d'acquisition financée par un fort recours à l'endettement. Si l'on utilise communément une expression anglaise (leverage buy out, que l'on peut traduire par " rachat d'entreprise avec effet de levier ") pour décrire ce montage financier, c'est que les Anglo-saxons ont été des précurseurs en la matière. Les LBOont ensuite été adaptés dans les années 1980 au contexte juridique et fiscal français. Voyons maintenant, en pratique, en quoi consiste le procédé, avec ses intérêts et ses fragilités.

I / LE LBO

DEFINITION

En guise de première étape, une société holding est constituée. Son rôle consiste à s'endetter pour acheter une entreprise cible. Le reste du financement est en général assurépar des fonds spécialisés en capital-risque : en 2005, ces derniers ont apporté à des LBO près de 46 milliards d'euros en Europe. Dans un deuxième temps, les flux de trésorerie disponibles de la société cible sont remontés au niveau du holding grâce au paiement de dividendes réguliers ou exceptionnels : dans le cadre de ce montage, la cible paie donc en quelque sorte son propre rachat.
LBOconstitue souvent une solution à une succession familiale ou à une cession par un groupe d'une division satellite, c'est-à-dire non stratégique. Elle peut également permettre de sortir une société de la bourse quand celle-ci est mal valorisée ou quand son management et son actionnariat ne perçoivent plus l’intérêt de la cotation du fait des contraintes importantes que l'appel public à l'épargne faitpeser sur la société. Un LBO est réalisé autour du management actuel ou d'une nouvelle équipe dirigeante et il est financé en capitaux propres par des fonds d'investissements et les salariés de la société (principalement son équipe dirigeante). Le montage repose sur une architecture de dettes (financement structuré) ayant des priorités différentes de remboursement (dettes senior, junior ousubordonnée, mezzanine) et donc des risques et des rémunérations croissantes. La création de valeur souvent observée à l'occasion d'un LBO ne s'explique pas seulement par l'effet de levier, et par la déductibilité des frais financiers, mais bien davantage par la croissance de l'entreprise.
Le LBO peut ainsi être défini comme l'achat d'une entreprise, financé partiellement par emprunts, dans le cadre d'unschéma juridique spécifique et fiscalement optimisé où les dirigeants sont associés en partenariat avec des investisseurs professionnels spécialisés.
Pour permettre le succès d'un LBO, il est donc essentiel que l'activité soit de nature à secréter des flux de trésorerie solides et récurrents et la rentabilité de la cible doit ainsi être supérieure au coût de l'emprunt. Il est aussi essentiel que lacible puisse continuer à financer sa croissance.

LES DIFFERENTS MONTAGES

Différents types de LBO peuvent être distingués selon l'identité de l'initiateur du rachat.
Si, dans le LBO classique, le principal acheteur est issu de la société cible (buy out), celui-ci peut aussi venir de l'extérieur. On parle alors de LBI (leverage buy in), souvent initiés par des sociétés decapital-risque. Le but est alors en général une revente à terme, moyennant une belle plus-value.
L'opération peut également être le fait d'un groupe de personnes issues du management de la cible (on parle alors de management buy out) ou encore d'une nouvelle équipe dirigeante extérieure (MBI). Recourir à un LBO peut aussi être une solution à une succession familiale ou à une cession par un groupe d'unedivision.

Il est encore possible de compliquer le schéma : dans le cadre d'un Bimbo (buy in management buy out), l'équipe de repreneurs est composée à la fois de cadres de la société cible et de dirigeants extérieurs. Et ce n'est pas fini ! Un leveraged build up est un LBO sur d'autres sociétés du même secteur visant à créer des synergies industrielles, toujours par recours à l'endettement....
tracking img