Lcours de droit licence 2 histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 101 (25033 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Section 2 : La sûreté érigée en précepte
La sûreté est l’ancien mot pour désigner la sécurité, cette sécurité se décompose en deux éléments (Montesquieu) :
* La sécurité matérielle ; objectif.
* La sécurité morale, psychologique, « le sentiment, la certitude que l’on a de sa propre sécurité » (Montesquieu).
L’art. 2 du CC, vise à donner aux citoyens la certitude, la garantie qu’unenouvelle loi ne viendra pas changer ces prévisions, le législateur ne viendra pas perturber les prévisions des individus.
Au lendemain de la promulgation du CC, les praticiens du droit s’aperçoivent que cet article va avoir pour csq d’assurer la survie de l’ancien droit (de la monarchie) bien longtemps après 1804, il suffira qu’un citoyen se prévale de droits acquis sous l’empire de l’anciennelégislation pour pouvoir prétendre à l’application des anciennes dispositions.
Cette survie de l’ancien droit sera particulièrement vrai en matière de droit familial, du Moyen-âge jusqu’à 1914 il est tout à fait exceptionnel que des époux ne passent pas un contrat de mariage (inverse de la pratique d’aujourd’hui).
En matière de droit familial, l’ancien droit a été appliqué pendant des décennies.L’ancien droit va être appliqué parallèlement au CC jusqu’en 1830, l’ancien droit s’est appliqué aussi longtemps que des individus nés sous l’Ancien Régime ont vécu (par la mort de tt ceux qui vivaient ss la R° ). Pour simplifier, ces droits acquis ont conduits à : les anciennes générations ont continué à être régi par l’Ancien droit français, les nouvelles par le CC. Pour Portalis, c’est une manièrede légiférer selon les mœurs, conformément aux habitudes des individus, on n’impose pas aux individus de nouvelles règles contraires à leurs façons de penser. Ce système a permis une longue transition. On pense que c’est précisément l’une des clefs du succès du CC, il triomphe car on n’a pas cherché à l’appliquer de force aux anciennes générations.
Un avantage ; un changement progressif, le CCs’impose petit à petit au fil de la disparition des anciennes générations.
En revanche, un inconvénient dénoncé par les contemporains, il pouvait arriver que sur certains points de droit, on pouvait parfois pour les nvelles générations tirer parti de contrats de mariage de leur parents pour chercher à appliquer le nouveau droit ; il y avait parfois des matières, des questions, on pouvait hésiterentre l’ancien & le nouveau droit.
Beaucoup de citoyens se sont engouffrés dans ce conflit, ils ont cherché en fonction de leurs intérêts à tirer parti de cette incertitude & invoqué tantôt l’ancien ou le nouveau droit en fonction de leur préoccupation. Conséquence : extraordinaire développement du contentieux, multiplication des procès. La cour de Cassation s’est trouvée encombrer par lesprocès liés aux droits acquis et la mise en œuvre de l’article 2 du CC, le procureur général de la cour de Cassation ; Merlin a dit que ces q° d’application de la loi dans le temps pullulaient. Par ailleurs, en doctrine l’art.2 fait l’objet d’un intense effort de réflexion, la publication d’une multitude d’articles. C’est vrai également en Hollande, en Allemagne, en Italie partout où le CC estintroduit = réflexion générale en Europe de l’Ouest.
L’art.2 a pour conséquence pratique de l’ancien droit, du droit de la monarchie. La question qui se pose est de savoir si par delà l’aspect proprement juridique/technique si il n y avait pas une intention politique contre révolutionnaire car le résultat dans les faits est que l’ancien droit s’applique au détriment des réformes du CC. Berlier,surnommé par Napoléon « l’idéologue démocratique » car il est resté attaché à la Révolution ; Berlier sera l’un des rares conseillers d’Etat à s’opposer à la création de la légion d’honneur qui selon lui introduit l’inégalité dans la société ; il sera l’un des seuls à s’opposer à l’instauration de l’Empire au profit de NB. Pour Berlier, le principe de la non rétroactivité de la loi ce n’est...
tracking img