Ld ironie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1410 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ironie est un procédé de rhétorique qui consiste à dire le contraire de ce que l’on pense. Ce procédé est utilisé la plupart du temps par des personnes issues de milieux lettrés. Pour être compris, l’ironie sous-entend une intelligence de la part de l’interlocuteur. Il est alors normal que l’ironie soit l’arme de prédilection des libertins au XVIIIème siècle. Quand on parle d’ironie on pense,bien souvent, à Voltaire. Cependant l’ironie de Laclos est différente de celle de voltaire.
Nous allons voir dans un premier temps l’ironie entre les différents protagonistes du récit puis nous verrons l’ironie du romancier à travers son ouvrage.

Il se distingue deux catégories de personnages  vis à vis de l’ironie: les cibles de l’ironie et les libertins qui la manie.

Les absents sontsouvent la cible de l’ironie car ils ne peuvent justement s’en défendre. On pense alors à une conquête de Valmont dont le « mari a le plus beau bois du monde, qu’il conserve soigneusement pour les plaisirs de ses amis »(L59) Valmont se rie alors du mari de la comtesse B. qui ne sait pas ce qu’il se passe dans son dos. Cette ironie grivoise prête alors à sourire.
Les personnages étrangers àl’ironie en sont les proies les plus faciles pour la subir.

Cécile se fait manipuler souvent par Mme de Merteuil. Par exemple, lors d’une rencontre à l’opéra Mme de Merteuil lui décrira son futur mari, le comte de Gercourt, comme un homme méprisable. (L39) Cécile deviendra au cours du roman l’amante de deux hommes, Danency ignorant sa liaison avec Valmont. Il se fait trahir par celui qui pense êtreson ami et par son amante. Dans le film l’ironie se voit d’une manière visuelle où pour retranscrire le comportement de Cécile, on la voit écrire sur le dos de Valmont comme lui avec Emilie. Cette scène effectue alors rapprochement entre Danency et Mme de Tourvel.
Valmont et Mme Merteuil n’ont que peu d’égards pour Danency et Cécile comme à le montre la lettre 63 où Mme de Merteuil annonce àValmont comment elle s’est placé comme confidente pour la fille, et comme pour la mère. Elle écrit qu’elle a révélé la correspondance de Cécile avec Danency à Mme de Volanges
Mme de Tourvel est elle aussi la cible de l’ironie. Après l’épisode du pauvre du pauvre, Valmont parodiera le lexique religieux pour exprimer grâce à l’ironie les raisons de sn action. Au début de ces lettres pour Mme deTourvel, Valmont utilisera le lexique de la vertu pour parler de son amour pour elle avant que ses sentiments deviennent plus ambigus.
L’ironie de Valmont se fait aussi voir quand il lui écrira une lettre d’amour enflammé qu’il écrira sur le dos d’Emilie après l’opéra(L48) On ne peut comprendre l’ironie dans ce passage que si on n’a connaissance de la lettre précédente, destinée à Mme de Merteuil.Les deux libertins partage cet amour pour ce procédé mais ils l’utilisent aussi entre eux.

Quand Valmont découvre que Mme de Merteuil a pour nouvel amant Danency, La première phrase de la réponse de Mme de Merteuil est « prenez donc garde, vicomte, et ménagez mon extrême timidité »(L152) On voit ici le retrait nécessaire pour pratiquer l’ironie et ainsi Mme de Merteuil rappelle à Valmontqu’il a violé son intimité.
Valmont est lui aussi un bon ironiste. La première phrase qu’il écrit de sa 1° lettre «  vos ordres sont charmants ; votre façon de les donner est plus aimable encore ; vous feriez aimez le despotisme » Avec cette antiphrase Valmont fait apparaître une contradiction qui se veut un compliment pour Mme de Merteuil.
Le couple de libertins utilise pour faire remarquer leurironie les italiques. Elles marquent ainsi la reprise des mots de l’autre. Ainsi à la lettre 4 après que Valmont est été traité de monstre par Mme de Merteuil, Il reprend ses mots pour se désigner et lui annoncer qu’il a d’autres projets en tête. Les italiques servent à Mme de Merteuil pour souligner tout les marques d’affection de Valmont envers Mme de Tourvel. Le « ce n’est pas ma faute »...
tracking img