Le 11 septembre 2001 tpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2575 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :
11 septembre 2001. Plus qu'une date, un enfer vécu par plus de 8 millions de New-Yorkais. Le 11 septembre à 8h45, heure locale, un Boeing percute de plein fouet l'une des tours jumelles du World Trade Center à New-York. Un quart d'heure après, un autre avion se jette sur la seconde tour. Quarante minutes plus tard, un troisième jet s'écrase sur le pentagone, à Washington. EtL'Amérique est frappée au cœur.
Mais revenons sur les évènements.
Le 11 septembre 2001 , à 8 h 46, le Vol 11 American Airlines entre en collision avec la façade nord de la tour Nord. 17 minutes plus tard, à 9 h 03, le Vol 175 United Airlines s'écrase dans la tour Sud. Ces deux avions étaient passés sous le contrôle de pirates de l'air. La tour Sud s'effondre à 9 h 59 et la tour Nord à 10 h 28ainsi que le Marriott World Trade Center. Les quatres autres bâtiments encore debout subirent des dommages importants et furent démolis par la suite. Les attentats du 11 septembre 2001 causèrent 2 750 victimes. Les 1,8 millions de tonnes de débris du World Trade Center fumèrent pendant 99 jours (Une mare d’acier fondue fut retrouvée respectivement dans les fondations des trois bâtiments WTC1, WTC2,WTC7) et plus de huits mois furent nécessaires pour assurer le nettoyage du site, opération conduite par des milliers de personnes. Les deux tours,véritables emblèmes du World Trade Center (WTC1 et WTC2 appelées aussi Twin Towers) avaient toutes deux 110 étages. 110 étages pour au total, 700 000 morts.
{draw:frame}
Nous essayerons de démontrer en quoi les attentats du 11 septembre ontmodifié la perception que les Etats-Unis ont d'eux mêmes.
"Nous avons affaire, avec les attentats de New York et du World Trade Center, à l'événement absolu, la "mère" des événements, à l'événement pur qui concentre en lui tous les événements qui n'ont jamais eu lieu."
L'esprit du terrorisme, Jean Baudrillard, éd. Galilée, 2002
{draw:frame}
{text:soft-page-break} II. Une réaction populaireintense.
Nous cherchons à savoir quels effets ont eu les attentats sur le peuple américain.
Nous verrons comment le nationalisme extrémiste a petit à petit laisser place à un sentiment de peur face à la guerre en Irak.
1.Pro-américanisme et patriotisme:
Les États-Unis ont toujours été patriotiques. Il est dans la culture américaine d'aimer son pays, en chantant l'hymne « God blessAmerica » ou en mettant par exemple, le drapeau américain aux fenêtres des maisons traditionelles. Ce drapeau, difficile de ne pas le remarquer lorsque l’on se rend aux Etats-Unis, que ce soit pour une longue ou une courte période. La présence de la bannière étoilée sur les vêtements, les maisons, les lieux publics, les voitures, les bâtiments fédéraux, partout, cela vous saute aux yeux. Le drapeauaméricain, symbole du pays, mais surtout, premier signe d’un patriotisme bien encré dans les esprits.
Dès l’enfance, les Américains apprennent à aimer leur pays. Les élèves récitent le "Pledge of Allegiance" avant de commencer leur journée d’école, puis apprennent des chansons patriotiques de type "Beautiful America" ou "Proud to be an American" et apprennent dans leurs cours d’histoire à vénérer lesPères Fondateurs. Les Européens aiment dénigrer les États-Unis en répétant inlassablement que ce pays n’a pas d'histoire. Le 11 septembre est désormais une date historique,très importante aux yeux des Américains.
Le patriotisme américain est souvent relié au Pro-américanisme. Après le 11 septembre,ces deux mouvements se sont multipliés et ont gagné le cœur des américains.
Bien qu'il aittoujours existé, le patriotisme a renforcé chez certains un sentiment de solidarité. Après le 11 septembre,les Américains se sont sentis menacés. En tant que première puissance mondiale, le sentiment d'invincibilité avait gagné la population. Et cet amour qu'il vouait à leur patrie depuis sa découverte ne faisait que confirmer ce sentiment de toute puissance.
Aussi quand les tours, symbole de...
tracking img