Le 1er preche de paneloux, camus, la peste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (376 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le preche de Panneloux, Camus, la peste

Pb: Comment le narrateur met-il en valeur ce moment du récit?

I/ Un mouvement qui structure l'espace élargissant et en structurant.

.Organisation dela semaine; de plus en plus de personne vont à la cathédrale jusqu'au dimanche.
.Référence au lieux extérieurs, jardin, parvis éléments extérieurs.
.Référence à ce qui est à l'interieur de l'église;nef chaire lieux extérieur.
.Présence de verbe accentuant l'idée de lieux accentuer par une foule.
.On ne dit pas combien il y a de personne: progression qui tend à l'élargissement; s'étendre,débordant, jusqu'au parvis.
. La cathedrale est le foyer, le centre.
.Le prete monte en chair de façon à dominer, nouvelle façon de l'espace -horizontale et verticale
.L'espace est donc à la foisallongé et élargie.
.L'espace accueille d'abord les prières, puis les fidéles et ensuite tout le monde.
.Puis cet espace acceuil la parole de Panneloux.
.La parole de Panneloux s'élargit également.II/ Une dramatisation liée au effet plus qu'au cause.

. Effet de mise en scene, un décors, un public, un acteur, un texte.
.Toute la progression du texte est une mise en scène.
.Conditionclimatique mauvaise; "tomber à verse"=> éxagération
.L'odeur=essens et effet de dramatisation supplémentaire
.Organisation de toute la scène jusqu'a un moment privilégier, un jour privilégier = le dimanche.Fin de paragraphe, l'acteur est mis en valeur (l'acteur de la mise en scene : Paneloux)
.On évoque sa taille = trapu, avec ses grosses mains, lunette d'acier, qui contraste avec les jouesrubicondes => effet de dramatisation
. Caractéristique de la voix de Paneloux, voix forte, passionnée, qui portait loin.
Paneloux est quelqu'un qui agresse son auditoire; "il attaqua l'assistance"; "ilprononca une seul phrase véhémente et martelé" "frappant" "comme on assène un coup" .
.Répétitions. Contraste entre la façon de kes appeller" mes frères" et de les attaquer "procédé oratoire abile"...
tracking img