Le bal de kafka

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1202 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Bal de Kafka, critique théâtral
De : Timothy Daly
Mise en scène : Isabelle Starkier

|

En amont :
Kafka (Franz) : 1883-1924, auteur tchèque d’expression allemande. Créateur d’univers étranges et inquiétants, dont la mécanique implacable conduit l’individu à l’aliénation ou à l’exclusion. Ecrivain de l’absurde, de l’angoisse et del’impuissance.
On pourrait s’attendre à un rigide bureaucrate, un intellectuel desséché, un vieux garçon maniaque et on n’est peut-être pas si loin du compte, mais ce spectacle a l’immense générosité de nous dévoiler Kafka d’abord comme un être humain avec toutes ses faiblesses et ses insuffisances, et nous le rend ainsi tellement moins austère et tellement plus proche.
Tous les niveaux de consciencede Kafka s’exprimeront sur la scène : sa réalité subjective, avec son quotidien trivial, aux côtés d’une famille trop pesante, ses échappées salutaires auprès d’une troupe de théâtre yiddish (Le théâtre yiddish est un style théâtral juif qui s'est développé, indépendamment de la religion juive, chez les ashkénazes d'Europe de l'Est. Cette tradition est aussi théâtralement particulière de la cultureyiddish, que peut l'être le klezmer en musique.) ; son univers mental, avec ses rêves nocturnes, la théâtralisation de ses fantasmes.
Et c’est vraiment donner à comprendre Kafka que de le révéler ainsi dans toute la complexité de ce qui le constitue.
Le Bal de Kafka de Timothy Daly est avant tout une comédie originale sur l'œuvre et la vie de Franz Kafka. Dans cette comédie Franz Kafka joueavec son personnage d'éternel adolescent

séparé entre sa famille réelle : un père autoritaire, une mère dépassée, une sœur rebelle, une fiancée « coincée » et sa famille dont il rêve tout au long de cette pièce. L’entourage de Kafka se métamorphose grâce à un appendice ou un accessoire disproportionné (un nez, une joue, une unique papillote…) en une famille théâtrale envahissante.
Avec ces cinqpersonnages qui révèlent l’humour profond de l’œuvre de Franz Kafka, perdu entre sa famille tyrannique, sa fiancée obsessionnelle et sa fascination pour le théâtre yiddish.
On y voit le jeune Franz se débattre entre famille juive et personnages du théâtre Yiddish, intégration et racines.
Avec le rire, cette pièce montre comment on peut revendiquer son identité et ses racines par ce gested’ouverture à l’autre qu’est la création artistique et non par un repli frileux, communautariste et religieux qui est un repli sur soi. Une leçon de tolérance qui touche beaucoup, à travers les siècles et les différences identitaires de nos jours.
Certes, cette pièce éclaire l'univers grinçant ludique et halluciné de ce formidable auteur, mais parle aussi, à travers lui, des problèmes de l'identité et dela création.
Les comédiens font revivre avec exaltation le théâtre yiddish. Ils jouent sur une ligne où le rire et le pathos sont liés.

Le décor :
Tout d’abord, si je devais caractériser le décor de cette pièce de théâtre en trois adjectifs, je dirais que le décor voulu par le metteur en scène de cette pièce est à la fois simpliste, sommaire et subtil.
Tout se joue autour d’un plateautrapézoïdal incliné en bois sur roulette : table familiale, tréteaux du théâtre yiddish, bureau de l’écrivain. Une table étrange et bancale autour de laquelle les personnages de la vie de Kafka et ses fantasmes dansent, au rythme de la musique klezmer. Une grande table tournante qui peut être à la fois un tréteau (parallèle au public) ; une table familiale (la partie basse de la table face public) ;une colline pour les rendez vous amoureux de Franz (le haut de la table face public). Une table bancale, branlante, sous, sur et autour de laquelle on peut jouer, qui pourrait être un insecte à grosses pattes
- 5 valises de voyage,

- 1 malle à accessoires
- 2 portants à costumes
- 1 pantin
Les personnages :
Lors de cette pièce de théâtre cinq comédiens/personnages prennent place :...
tracking img