Le bal a la vaubuyssard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (924 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le bal de la vaubyessard
I/ Deux univers contrastés, incompatibles : l'échappée impossible
A/ Un univers aristocratique et snob
1. Un récit de voyage aux nombreux clichés (Italianisme à la mode)Analyse détaillée :
• verbe "vantait", nom "grosseur" ==> superficialité touristique.
• Procédé de l'énumération => en fait un véritable dépliant
• des lieux à la mode, qu'il faut avoirvisité, dont il faut parler ensuite :
• des noms ou des qualifications stéréotypées (les roses, le clair de lune).
• Tivoli = l'ancienne Tibur = villégiature des riches patriciens romains.+ villad'Este.
• Le Vésuve et la région antique + Castellamare = station thermale proche de Naples.
• Les Cassines = promenade à Florence sur les bords de l'Arno.
• En fait tout est perçu par l'oreilled'Emma qui ne retient peut-être que ces noms enchanteurs, ces poncifs.
2. L'univers futile du cheval, des courses et de de l'Angleterre (anglomanie)
3. L'univers lascif de la valse, danse à la mode auXIX°
Un monde de la séduction, de l'amour
Une danse où le cavalier saisit par la taille !
même la vieille la vielle demoiselle d'Andervilliers s'y met!
B/ La réalité sordide du monde paysan etdu mari
• Univers grossier et trivial : le langage descriptif reproduit le dégoût d'Emma pour son univers d'enfance :
les carreaux, les faces de paysan, la ferme, la mare bourbeuse, père enblouse, activités agricoles.

• Tout s'oppose point par point aux deux passages précédents :
les lieux : voyage/mer/jeu, sport, tourisme séjour/mare/travail.
les noms : noms de rêve (Italie) seulnom grossier des Bertaux.
les personnages :
- l'habit bleu, le jeune turfiste, la femme pâle, le vicomte
- le père et le mari.

• Le mari est l'envers de tous les "héros romantiques,romanesques chers à Emma.
Il ne comprend rien à cet univers, ET n'a guère envie d'y pénétrer.
Il avait passé cinq heures de suite, tout debout devant les tables, à regarder jouer au whist, sans y rien...
tracking img