Le bal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1085 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Joanna Demaurex et Maria Astianti 26-03-10
Français
Groupe: 110 et 108

Sujet de dissertation:
‘’Au fond, Le Bal d’Irène Némirovsky est une parabole illustrant la difficulté d’être avec soi-même et avec lesautres, de grandir, de s’adapter.’’

Dans Le Bal, l’auteur met en scène une mère et une fille qui sont froides l’une envers l’autre, qu’il y ait un dialogue ou non. Ainsi, il y a une rivalité entre elles. L’histoire est fixée sur une petite fille de quatorze ans nommée Antoinette et sa mère, Rosine qui la rabaisse sans cesse. Ses parents ont organisé un bal et Antoinette veut absolument s’y rendremais Rosine s’y oppose car elle commence à voir chez sa fille une rivale.
Le Bal d’Irène Némirovsky est finalement un sujet qui, en le lisant peut faire éprouver aux lecteurs les mêmes sensations vécues que les personnages; les difficultés qu’une personne peut avoir à s’accepter elle-même telle qu’elle est, évoluer physiquement et mentalement pour Antoinette, de vieillir comme Rosine et s’adapterauprès de leur entourage. Antoinette rêve de rencontrer l’amour et passer à l’âge adulte, tandis que sa mère essaye de retrouver la passion d’aimer et refuse d’évoluer dans la direction de la vieillesse. Donc ‘’grandir’’ est un élément positif chez Antoinette et négatif pour Rosine. Dans le sens qu’Antoinette grandit, et son but est devant elle, tandis que Rosine, elle, vieillit mais son but estplutôt devant elle. Les deux femmes recherchent de l’affection, plus précisément le grand amour qu’aucune d’elle n’arrivera à trouver tant que l’autre n’a pas échoué dans son but. Mais en avançant, chacune des deux rencontrent aussi des obstacles qu’elles doivent franchir pour atteindre leur but.
Antoinette et Rosine, les deux personnages principaux de cet ouvrage recherchent à trouver la passion,le grand amour. En gros, ces deux femmes ont les mêmes désirs, le même but. Malheureusement aucune des deux ne réussira à l’atteindre tant que l’autre n’a pas échoué dans cette quête. Toutes les deux attendent avec impatience, ce jour-là, le jour ou elles se retrouveront avec un homme, celui qui va allumer la passion en elles. Pour Antoinette qui en est encore à l’âge de l’enfance, elle rêve, elleveut passer à l’âge adulte, devenir la plus belle pour pouvoir séduire et a encore toute sa vie devant elle. ‘’Beau corps préparé pour l’amour … Elle murmura: -Quinze ans, ô Roméo, l’âge de Juliette…’’ (p. 38 ll. 691-693). Antoinette est prête à découvrir le grand amour. ‘’préparé pour l’amour’’, le fait qu’elle soit encore une enfant la fait rêver de ses futurs amoureux et elle se sent prête.‘’Quinze ans, ô Roméo’’, cette phrase fait référence à son prince charmant qu’elle attend car Roméo est l’exemple d’un amoureux parfait. ‘’Quinze ans’’, Antoinette aura bientôt cet âge là, un âge ou on fait son entrée dans le monde des adultes. Par contre, le cas de Rosine est complètement différent. Elle est déjà entrain de dépasser cet âge de la séduction. Elle vieillit, elle a peur de perdre cet âge.‘’Cet amant… comme elle l’avait attendu. ‘’ (pp. 63-64 ll. 1211-1212). Rosine a toujours voulu avoir un autre homme dans sa vie que son mari. Elle est aussi à la recherche de la passion qu’elle a perdu avec son mari, M. Kampf. Donc en donnant ce grand bal, elle espère peut-être trouver un homme comme elle l’avait attendu. Les deux femmes sont aux différents stades de la séduction. Une monte etl’autre descend, à la fin, une seule réussit; Antoinette.

En essayant d’atteindre ce but, ce manque de passion, il faut surmonter les obstacles.
Lorsqu’elles avancent, les deux femmes rencontrent des problèmes; Antoinette en grandissant et pour Rosine, en vieillissant. L’obstacle d’Antoinette est sa mère principalement qui la rabaisse du mieux qu’elle peut, pour l’empêcher de grandir....
tracking img