Le ballet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2783 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les racines de la danse se situent aux temps de l’Egypte Ancienne et de la Grèce Antique : le ballet en fait partie. Le ballet est un genre dramatique dont l'action est figurée par des pantomimes et des danses. Ses origines remontent à la Renaissance italienne, c’est-à-dire au XVème siècle. Le ballet s’est d’abord développé dans les cours italiennes, puis il s’est étendu dans toute l’Europe (etnotamment en France), puis en Russie, en tant que danse-spectacle. Au XVIIème siècle, le développement important qu'a connu le ballet à la cour de Louis XIV explique l'origine française de la plupart des termes de vocabulaire de la danse. Étymologiquement, le mot vient de l'italien « ballo », qui veut dire  danser, dont le diminutif  « balletto » a donné le mot « ballet ». Selon les époques, lespays et les courants, le spectacle chorégraphique peut intégrer de la musique, du chant, du texte, des décors, voire des machineries. Comme l'opéra, il peut être organisé de deux manières :
* soit en une succession de « numéros » ou « entrées »
* soit « en continu ».
La structure du ballet « à entrées » est la plus ancienne : des danses s'enchaînent les unes aux autres, ce sont des sortesd’épisodes.
I – l’Histoire du ballet
* XVème siècle : les débuts italiens
Le « ballo » a vu le jour à la cour italienne de la Renaissance où les mariages étaient somptueusement célébrés. Musiciens et danseurs faisaient de leur mieux pour distraire les invités. Lorsque Catherine de Médicis, intéressée par les arts, épouse Henri II, héritier du trône de France, en 1533, elle apporte sonenthousiasme pour la danse et son soutien financier. Le ballet est alors repris à la cour du Roi de France où on lui adjoint paroles, versets, chants, décors et costumes pour en faire un grand spectacle d'apparat. Domenico da Piacenza était l'un des premiers maîtres à danser.
* XVIIème siècle : le ballet de cour
Genre de spectacle né à la fin du XVIème siècle à la cour de France, le ballet de courconjugue poésie, musique vocale et instrumentale, chorégraphie et scénographie. Dansé par les membres de la famille royale, les courtisans et quelques danseurs professionnels, le ballet de cour est constitué d'une suite d'entrées au cours desquelles les interprètes sont mis en valeur tour à tour. La dernière entrée, appelée « grand ballet », réunit généralement l'ensemble des danseurs.
L'un despremiers et des plus grandioses est le Ballet comique de la reine (1581), suivi d'une production abondante sous le règne de Louis XIII. Délaissé ensuite jusqu'à la période de La Fronde, il renaît et connaît son apogée sous Louis XIV, qui en fait progressivement un outil de propagande politique, avec l'aide de Mazarin, mettant en évidence la puissance de la France et de son monarque. Isaac deBenserade en sera le poète principal.
Lorsque Louis XIV renonce à se produire sur scène en 1670, il porte un coup fatal au ballet de cour, mais permettra la naissance de deux genres nouveaux portés principalement par Lully : l'« opéra-ballet » et la « comédie-ballet ».

XVIIème siècle : le ballet d’action
Le XVIIIe siècle voit une profonde évolution dans les standards et techniques du ballet et sepositionne comme une forme de spectacle artistique aux côtés de l'opéra. Le ballet d'action ou ballet-pantomime est un spectacle chorégraphique narratif, dont l'histoire est développée à l'aide de la danse et de la pantomime. Les mouvements du danseur expriment les sentiments du personnage qu'il est censé représenter et aide à la compréhension du récit. À cette époque, les femmes, encombrées par lespaniers, corsets, perruques et autres talons hauts, ne jouaient qu'un rôle secondaire (alors qu'il prédomine de nos jours). Le ballet d’action sous l'influence de l'opéra-ballet et de la comédie-ballet que Lully, Molière et Beauchamp avaient portés sur les scènes d'Europe durant le règne de Louis XIV.

XIX : le ballet romantique
Le ballet moderne comprend une succession d'épisodes qui...
tracking img