Le banquet - platon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1951 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE BANQUET
-------------------------------------------------
Platon

Récit de la réunion d’amis en -416 (mort de Socrate en -399) chez le poète tragique Agathon (victorieux au concours de tragédie)
Invités : Phèdre, Pausanias, Eryximaque (médecin), Aristophane (poète comique), Socrate
Chacun prononce un éloge de l’Amour

-------------------------------------------------
StructurePréambule + texte + prologue
3 parties : - ensemble des 5 premiers discours (éloges de Phèdre, Pausanias, Eryximaque, Aristophane, Agathon) > théories non philosophiques de l’Amour
- conception socratique de l’Amour (dans la bouche de Diotime)
- éloge de Socrate par Alcibiade (retour au monde sensible)

Préamble : Apollodore et Aristodème > disciples de Socrate

1ère partie : les 5discours
Phèdre : élève des sophistes.
Schéma du discours : 1/origine du Dieu 2/bienfaits qu’il valut aux humains
Lien amour/mort et lien amour/vertu
Pausanias : amant d’Agathon
L’Amour, comme Aphrodite, est double : amour céleste (pur et durable) et amour vulgaire
> 2 éloges de l’amour homosexuel
Hoquet d’Aristophane : laisse la parole à Eryximaque
Eryximaque :
Etendau cosmos la conception double de l’amour. Il veut montrer que le noble amour entraine l’harmonie, à la différence de l’amour vulgaire qui entraine la destruction
Amour = principe de régulation et d’harmonie (pour les arts, l’univers…)
Aristophane :
évocation de la nature ou des œuvres de l’Amour
Il analyse la nature et les souffrances des humains
Cf. le mythe de l’Androgyne
A l’origine,3 espèces d’humains : l’homme double (soleil), la femme douce (terre), l’androgyne (lune). En proie à l’orgueil : Zeus les châtie en les coupant en 2. Chacun recherche sa moitié : issu de l’homme ou de la femme double > recherche du même sexe (homosexuel) ; issu de l’androgyne > recherche du sexe opposé.
Thème de l’intentionnalité de l’amour (lié à un manque)
Thème du désir de retrouverl’antique nature
Diotime montrera que l’objetc vers lequel nous guide l’amour est le Beau, indissociable du Bien
Agathon :
-ce qu’est l’amour
-ses dons, ses vertus (justice, tempérance, courage, sagesse)
Erôs est comme un Dieu et Erôs est beau > double correction de Diotime Socrate : Erôs n’est pas un Dieu mais un démon, Erôs n’est pas beau, mais l’Amour est l’Amour du Beau.


2èmepartie : Diotime – Socrate
2 points préalables  * amour est toujours amour de quelque chose (intentionnel)
* amour ne peut être amour que de ce dont il est dépourvu, la beauté n’ets donc pas un attribut de l’amour, c’est ce à quoi aspire l’amour.
Ccl : si amour = amour du Beau, alors amour Beau/Bon

Discours de Diotime
1/ Les petits mystères
- qualité de l’Amour
- essence de l’Amour
-utilité de l’Amour
Nature de l’amour : être intermédiaire
Nature démonique d’Erôs > cf. sa naissance : conçu le jour des noces d’Aphrodite, fils de Pénia (Pauvreté) et de Poros (Ressource) > incarnation de l’union des contraires
2/ Les grands mystères
5 étapes de la voie droite ers les érôtika : # beauté des corps
# beauté de l’ensemble des corps
# beauté des actions
# beauté desconnaissances
# le Beau en soi
1ère étape = découverte de l’universalité du Beau incarnée dans le sensible
Discours de Diotime = sommet du dialogue

3ème partie : éloge de Socrate par Alcibiade
Substitution de Socrate à Erôs : analogie entre les 2 personnes
Discours d’Alcibiade, comme celui de Socrate = discours de vérité.
Socrate > beauté réelle et non apparence de beauté, il fascinepar sa beauté intérieure
Socrate semble au premier abord rester en retrait de ce dialogue, pourtant : figure principale du récit

-------------------------------------------------
Récit

Prologue
Un ami d’Apollodore lui demande qu’il l’informe de la soirée de discussion sur l’Amour chez Agathon
> soirée racontée par le récit d’Aristodème (qui était présent alors qu’Apollodore était...
tracking img