Le Barbier de Seville

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (1767 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
LE BARBIER DE SEVILLE
BEAUMARCHAIS

Date : créée en 1775.
Personnages : Le comte Almaviva, Bartholo (médecin, tuteur de Rosine), Rosine (jeune personne d’extraction noble, et pupille de Bartholo),Figaro (barbier de Séville), Don Bazile (organiste, maître à chanter de Rosine), La Jeunesse (vieux domestique de Bartholo), L’Eveillé (autre valet de Bartholo, garçon niais et endormi), un notaire,un alcade (homme de justice), plusieurs alguazils et valets avec des flambeaux.
Citations :
LE COMTE : Qui t'a donné une philosophie aussi gaie ?
FIGARO : L'habitude du malheur. Je me presse de rirede tout, de peur d'être obligé d'en pleurer.
«  quand la jeunesse et l'amour sont d'accord pour tromper un vieillard, tout ce qu'il fait pour l'empêcher peut bien s'appeler à bon droit la Précautioninutile. » Figaro.

Résumé : Le théâtre représente une rue de Séville.

ACTE I
Un gentilhomme fait les cent pas sous la fenêtre de Rosine, la jeune femme qu'il a entrepris de séduire, déguisé enétudiant. Mais voilà quelqu'un… Un homme portant une guitare compose gaiement des couplets en se félicitant de ses trouvailles. Le gentilhomme reconnaît son ancien valet, Figaro, et l'aborde. Figaro raconteà son maître, le Comte Almaviva (qui se cache sous le nom de Lindor) ses aventures dignes d'un héros picaresque : garçon apothicaire, dramaturge malchanceux… Il en profite pour critiquer avec ironiel'illégitime supériorité des grands, ainsi que « la république des lettres », et fait part de sa philosophie épicurienne.
Mais voici que Rosine paraît à sa fenêtre accompagnée de Bartholo, unvieillard qui ne cesse de maugréer. Elle tient dans la main les couplets de la Précaution Inutile, un drame à la mode. Ciel ! La chanson tombe dans la rue. C'est un signe de Rosine au Comte.
Pendant que levieil homme descend, le papier est ramassé par le Comte. Bartholo comprend la ruse et ferme à clef la jalousie. Le Comte lit le papier ramassé : c'est un billet où Rosine demande à son mystérieux...
tracking img