Le baroque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2161 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier sur un courant artistique : Le Baroque

1/ Définition générale

« Barroco », désigne à l’origine une perle irrégulière dans la langue portugaise. Puis, au début du 18e siècle, il est synonyme de « bizarre ». C’est en 1860 qu’il désigne pour la première fois un mouvement artistique Européen d’envergure. Celui-ci s’étend de la fin du 16e siècle au début du 18e siècle, dans lasuccession de la Renaissance.

Un mouvement artistique correspond à l’expression d’une même vision du monde par de nombreux artistes. On peut alors se demander quelles raisons les ont poussé à s’exprimer d’une même voie. Les guerres de religion du 17e siècle jouent un rôle important dans l’apparition et le développement du courant Baroque. C’est cet événement extraordinaire qui va réveillerchez les artistes des sentiments communs. En observant ou en participant à ce conflit ils vont prendre conscience de l’instabilité des éléments qui nous entourent, de la fuite du temps, de l’illusion, de la mort toute proche : ce sont précisément les thèmes baroques. Pour incarner ces thèmes, les artistes vont très largement utilisés le mouvement, sous toutes ces formes : la mouvement de l’eau, oucelui de la métamorphose par exemple.

2/ Le Baroque en architecture

L’Eglise catholique décide, à la fin du Concile de Trente, vers 1565, d’instaurer un nouvel art dans ses églises, dans le cadre de la Contre Reforme. Cette initiative marque le début de l’architecture baroque. Elle utilise des éléments redécouverts pendant la Renaissance, comme les colonnes, tours et coupoles, desnouveautés comme les fenêtres ovales et les colonnes torsadées ; mais elle se défait des règles classiques, recherche la variété, l'originalité, l'effet théâtral, l'impression. En ce qui concerne les nouvelles églises, on remarque qu’elles sont construites sur un plan central, elliptique ou de croix latine, avec des chapelles, et une croisée (de transept) couverte d'une coupole, ainsi que des tours deniveaux divers.

[pic]
Sur cette photo de l’Eglise Saint Gervais de Paris, dont l’édification de la façade a débuté en 1612, nous voyons bien le recours important aux colonnes.

[pic]
Ici, la Basilique Saint Pierre de Rome avec sa superbe coupole, réalisée par Michel Ange. Elle est aussi munie d’impressionnantes colonnes, élément baroque incontournable.[pic]
La place Saint Pierre de Rome, réalisée de 1657 à 1667, est l’œuvre de Bernini. Ici encore, l’élément broque le plus remarquable correspond au nombre important de colonne.

2/ Le Baroque en sculpture

En sculpture, le Baroque vise toujours à éblouir et à surprendre par l'emphase, la profusion ornementale. Mais la sculpture permet aussi à l’artiste dereprésenter l’être humain. Ainsi allons nous retrouver le thème baroque de l’instabilité, du gouffre sous nos pieds, à travers des personnages en mouvement.

[pic]
Bernin a réalisé Apollon et Daphné dans lequel on voit bien, selon la légende, Daphné se transformer en lauriers, avec l’apparition d’écorce et de feuillage : c’est la métamorphose baroque.

[pic]Bernin a aussi sculpté l’Extase de Saint Thérèse D’Avila avec une ébauche d’étoffes et de courbes : c’est l’ostentation baroque.

[pic]
Le Bernin réalise en 1623 une autre sculpture, David, représentative du style baroque exubérant et tourmenté : le visage du jeune David est crispé par la concentration, le corps tendu se prépare à lancer la pierre qui frappera le géantGoliath. Celui-ci sera mortellement blessé.

[pic]
Autre sculpture du Bernin, qui apparaît définitivement comme une immense figure Baroque, cette Fontaine des Quatre-Fleuves de Rome. Elle montre les capacités d'évocation de ce sculpteur dont les personnages donnent une impression de mouvement et de légèreté très dynamique.

3/ Le baroque en peinture

Nous allons...
tracking img