Le bateau ivre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (462 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Question 20 p 263 ( francais ) :

" Le bateau ivre" de Arthur RIMBAUD est un poème compliqué et surtout très long . En effet , il est composé de 25 strophes . De plus , l'auteur a volontairementintroduit un grand nombre d'allusions difficile de compréhension . Cependant , toute la force de ce poeme ne se trouve pas dans ces allusions . Il est doté d'un grand interet grace a ces différentesimages, son agréable versification ainsi que le rythme prononcé de ces vers . Tout d'abord , Rimbaud fait à de nombreuses reprises référence a victor Hugo . " Plus léger qu'un bouchon j'ai dansé sur lesflots " ( v14) pourrait notament nous amener vers un poème de Hugo , " Conseil " ( Les chants du crépuscule ) . En effet , on constate un vers quasi-similaire dans ' Conseil" , "Plus léger sur ceflot que sur l'onde un vain liège, [...]". Ensuite " les pieds lumineux des Maries" ( v43) pourraient évoquer source hugolienne. Dans un passage de L'homme qui rit, Hugo décrit un bateau dont la proueportait une Notre-Dame sculptée et dorée, qui faisait fonction de fanal. "Quand on l'allumait, écrit Hugo, elle brûlait pour la Vierge et éclairait la mer". Elle tient auprès des matelots le même rôleprotecteur qu'un cierge dédié à la Vierge Marie.De plus les "glauques troupeaux " font également références a Hugo . En effet, Hugo utilise la métaphore " troupeaux de vagues " dans son poeme "Pasteur et Troupeaux" extrait Des Contemplations qui pourrait se rapporter aux troupeaux de rimbaud.Ensuite, le rythme des vers est en rapport avec la situation du bateau . En effet dans les deux premiersquatrains , le bateau navigue sue des " fleuves impassibles" , le rythme des vers est donc particulierement régulier . Cependant dans les 3 strophes suivantes, le bateau entamme un voyage pluscahotique, le rythme des vers s'emballe. Le rejet expressif du vers 11 met en valeur le verbe d'action " je courus " qui exprime ici le mouvement et la violence de la houle . De surcroît , une harmonie...
tracking img