Le bateu négrier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (874 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Joan CHASSEFEYRE
4èmeA

Histoire des Arts : « Le Bateau Négrier », 1840, J.M William TURNER

Cette peinture « Le Bateau Négrier », a été peinte en 1840 par Joseph Mallord William TURNER,peintre anglais, né en 1775 et mort en 1851. C’est une huile sur toile de 90,8 x 122,6 cm, elle est exposée au musée des Beaux Arts de Boston, aux Etats-Unis. Ce tableau était complété de vers rédigés de sapropre main. Cet artiste du XIX ème siècle, appartient au mouvement romantique. On le surnomme « le peintre de la lumière », c’est essentiellement un peintre paysagiste, membre de la Royale Academy.« Le Bateau Négrier » représente un paysage maritime où l’on peut voir un voilier dans la tempête au milieu des éléments de la nature déchaînés –vents, vagues, brume) des corps humains et des poissonsémergent à la surface de l’eau.
Son interprétation n’est pas évidente au premier abord, les éléments entre eux ne sont pas clairement définis, et il faut un effort de l’observateur pour distinguer etcomprendre la scène qui se déroule. On est surpris par la violence de la scène et des couleurs. On a envie de comprendre le sens que le peintre a voulu donner au tableau ; ici c’est le titre qui nousoriente pour comprendre la scène et la mettre dans son contexte historique. On dirait que le fantastique se mélange à la réalité : l’eau semble enflammée et le ciel semble en tempête, évoquant uneimage sortie de l’irréel et de notre vision de l’enfer. Pourtant cet évènement a bien été réel, le bateau négrier est en son temps une image d’actualité et nous amène à réfléchir sur le caractèremonstrueux de l’esclavage. L’atmosphère est oppressante, angoissante et nous met face à la souffrance et à une mort certaine. Cette peinture est dramatique et nous affecte.
Au premier plan on distingue,dans une atmosphère sombre et glaçante, des formes dissoutes entre elles : des parties de corps humains (une jambe émerge, avec un fer à la cheville, des mains se tendent vers le ciel,…), de gros...