Le bauhaus : le grand atelier du 20àme siècle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1043 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Bauhaus : Le Grand atelier du 20àme siècle

Fondé en 1919 par Walter GROPIUS à Weimar, le Bauhaus (littéralement: " maison du bâtiment " ) étendit ses recherches à tous les arts majeurs et appliqués, en vue de les intégrer à l'architecture. Selon le dessein de son fondateur, tous ceux qui participaient à l'édification du bâtiment devaient être pénétrés des principes du maîtred'oeuvre et créer en harmonie avec lui, la partie complétant le tout. Le Bauhaus suscita un vif intérêt dans le monde, mais provoqua de fortes réactions dans les milieux politiques allemands. Transféré à Dessau en 1925, puis à Berlin en 1932, il fut définitivement fermé sous l'oppression des nazis arrivés au pouvoir en 1933.
Ce mouvement qui devint international et qu’on nommera le style du Bauhausétait fondé sur des principes pour lesquels il affrontera plusieurs contraintes. Pensant que l'art se devait de répondre aux besoins de la société tout en jugeant la distinction entre les beaux-arts et la production artisanale comme caduque, le Bauhaus soutenait aussi que l'art et l'architecture devaient savoir s'adapter tant aux nécessités qu'à l'influence du monde industriel moderne, et que laqualité d'une création dépendait de l'harmonie entre l'esthétique et la technique. C'est pourquoi le Bauhaus proposait non seulement des classes de sculpture, de peinture et d'architecture mais aussi des cours d'arts décoratifs, de typographie, d'arts appliqués à l'industrie et au commerce ainsi que des cours consacrés à la symbolique formelle. L'association de toutes ces disciplines va permettre decréer la " construction du futur’’ tout en étant conforté par les conditions culturelles du début du 20è siècle qui s'était ouvert sur une très grande confiance dans l'avenir c'est-à-dire dans le progrès, les sciences et la technique, mais aussi, au plan social, sur une très grande confiance en l'égalité. Alors qu’une architecture, une peinture, une sculpture moderne commençait à exister, leBauhaus cherchait en même temps à créer le compagnonnage de la main et de la machine dans la production, en créant des objets, faits à la main qui peuvent ensuite être manufacturés, établissant ainsi une coopération entre les artistes et les artisans d'une part, l'industrie et la technique de l'autre.
Arrivée à Dessau, GOPIUS conçut un ensemble de bâtiments pour accueillir le Bauhaus. Construit enverre et en béton, l'édifice illustre un fonctionnalisme rigoureux, dans un langage architectural proche du néoplasticisme. En effet ces bâtiments ont une architecture moderne décomposée en deux parties : une structure intérieure en béton qui soutient le bâtiment et des murs extérieurs en verre qui ne sont pas porteurs. Cela procure un effet de force soutenant le toit mais aussi un effet detransparence. L'époque moderne dans laquelle s'inscrit le Bauhaus va être marquée par le verre qui représentait une manière d'aller au bout de la création. Ainsi à Dessau, les bâtiments du Bauhaus avec leur prééminence extérieure du verre vont acquérir leurs lettres de noblesse. Cette école aussi était une sorte d'extériorité lyrique, où seul l'association de l'art et de l'artisanat intéressait lesprofesseurs et les élèves, chose qui a marqué la civilisation dans la société du 20è siècle. L'architecture moderne était donc en train de naître en Allemagne grâce au Bauhaus qui dispensait un enseignement en plus d'être original, était international. En effet les professeurs y enseignant comme Johannes Itten (suisse), Paul Klee (autrichien), Wassily Kandinsky (russe) ont des nationalités différentesce qui permet d'avoir une vision plus internationale de l'art. De plus dans la fin des années 1920 le monde assiste à une révolution de l'art, une rupture s'opère avec le passé, on fait table rase du passé et des habitudes académiques. Le Bauhaus veut instaurer un nouvel ordre où le monde serait différent de celui proposer par la société bourgeoise qui est trop conventionnelle : l'Avant-garde se...
tracking img