Le bertillonage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (692 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le bertillonnage

Le bertillonnage, appelé aussi système Bertillon ou anthropométrie judiciaire, est une technique criminologique mise au point par Alphonse Bertillon en 1879. La technique reposesur l'analyse biométrique (système d'identification à partir de mesures spécifiques) accompagnée de photographies de face et de profil.

I) Histoire :

A°) Contexte

Depuis l'interdiction demarquer au fer rouge ou d'essoriller les criminels par la loi du 31 août 1832 et face à la recrudescence des récidives, la police se tourne vers l'identification judiciaire. Le procureur du RoiArnould Bonneville de Marsangy crée en 1848 le casier judiciaire. Les policiers expérimentent différentes méthodes pour obtenir des informations sur les délinquants mais elles sont vite connues et déjouéespar les malfaiteurs : « mouton » en prison (policier se faisant passer pour un prisonnier), indicateurs.
En 1819, Huvet, employé au Bureau des prisons, propose la technique du physionotrace. Cetteidée de compléter les fiches de signalement (utilisées jusqu'alors, elles se révèlent peu fidèles) par l'image des récidivistes concorde avec le développement de la photographie, technique que va mettreà profit Bertillon lorsqu'il deviendra chef du service photographique de la préfecture de police de Paris.

B°) Alphonse Bertillon dans son service photographique

Types criminelsBertillon est d'abord, en 1879, simple employé au sein d'un service photographique désorganisé : 60 000 photographies, prises sous des angles variés et classées sans logique, s'accumulent alors que la policeparisienne arrête quotidiennement 100 personnes. Chargé des fiches de signalement, il s'inspire des travaux de statistique d'Adolphe Quételet, notamment de son ouvrage Sur l'homme et le développementde ses facultés, ou Essai de physique sociale (1835), pour établir des « fiches d'identité » : les critères de sélection (basés sur des mesures osseuses) ont 19 683 divisions possibles, ce qui...
tracking img