Le bien et le mal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1236 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation :
«  Le bien et le mal sont-ils des valeurs innées ? »

«  La vie en soi n’est ni bien ni mal : c’est la place du bien et du mal selon que vous la leur faites. » disait le célèbre philosophe Montaigne.
En effet, le bien et le mal sont des concepts familiers. Ils guident nos actes et nos avis au quotidien, faisant la part de qui est digned’être poursuivi et accomplit et de ce qui est digne d’être blâmé et empêché. On rapporte cette aptitude de distinction du bien et du mal à une capacité présente en tous : La conscience morale. Elle ne se caractérise pas compte tenu de ce qui est mais compte tenu de ce qui doit être et dès lors elle inclut dans l’existence de l’Homme un certain nombre de devoirs. Mais cette conscience morale, du bienet du mal, est-elle innée ou acquise ? Je vais réponde à ce sujet en évoquant différents philosophes tels que Rousseau, Platon, Socrate, Locke et Hume et leur point de vue face à cette notion.

D’une part, on peut considérer que la conscience morale est quelque chose d’innée, naturelle. Effectivement, la perception du bien et du mal peut être vu comme un commandement venant de notre forintérieur qui peut être soit écouté et suivi soit nié ou rejeté. Pour mieux comprendre, prenons l’exemple du philosophe Rousseau qui partage en grande partie la même idée. Selon lui, la conscience morale est une voix en nous qui nous parle afin du distinguer le bien du mal et nous accompagne et nous permet de mesurer la valeur de nos actes et de nos jugements face à notre comportement et celui des autres.Il la définit comme un juge infaillible et le même pour tous les hommes. Elle est donc universelle. Et pour expliquer le contraste de moralité entre les hommes, il dit qu’elle dépend dans le choix d’obéir ou pas à cette voix. Ainsi, pour lui, la conscience morale est un instinct qui nous mène à notre liberté et qui ne repose aucunement sur la raison ou sur les choses extérieures mais sur unsentiment qui est «  au-dedans de nous ».

Mais Rousseau n’est pas le seul, un autre philosophe bien avant lui, a considéré la même idée. Il s’agit de Platon, un philosophe grecque datant de L’Antiquité (428-427 av. J-C., 347-346 av. J-C.).Il partageait la pensée que toute idée était innée. Pour assimiler ce principe, commençons par étudier sa philosophie. D’après lui, il existe deux mondes : lemonde des idées et le monde sensible. Ces idées ou les moules comme les nomment Platon sont des archétypes qui prennent différentes représentations dans le monde sensible. Et ces idées sont enfuis en nous et c’est grâce à nos sens et surtout à notre raison que ces idées ressurgissent à la surface. Ainsi le monde sensible ne reflète juste que le monde des idées. Pour revenir à sa conception de laconscience morale, selon lui, l’idée du bien et du mal sont en nous et c’est la perception de cette idée appuyée de notre raison qui détermine le bien du mal. Toutefois Platon va plus loin. Tout comme Socrate, il dit «  Nul n’est méchant volontairement » car le méchant se fait tort à lui-même puisqu’il ne le ferait pas si il savait que le mal est mal. Le méchant n’est donc méchant que par erreur etqu’il suffit de corriger cette erreur pour devenir quelqu’un de « bon ». Cela rejoint encore une fois Socrate qui disait «  Connais-toi toi-même » c’est-à-dire que tout le monde connait ces défauts et ces limites et qu’il faut juste les améliorer pour devenir meilleur. De plus, Socrate disait également que ce qui est juste pour moi est juste pour les autres car on ne ferait pas à autrui ce quel’on ne voudrait pas que l’on nous fasse. Il y a une mesure commune qui ne dépend pas de chaque homme. C’est pourquoi Platon et Socrate formulent qu’ils existent des règles intemporelles concernant le bien et le mal et que seule la raison peut atteindre ces règles puisque que la raison est éternelle.

Mais ce qui est également important de souligner, c’est que malgré des années, des mondes,...
tracking img