Le bio art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1235 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Tendances de demain

Le renouveau des sciences comme objet d’exaltation de notre imaginaire commun.

Le constat est le suivant: Les sciences ne nous font plus rêver. L’homme a peu à peu abandonner ses anciens idéaux futuristes (voir films de science fiction) et ce afin d’adopter un mode de vie basé sur des réalités plus simples et authentiques. L’homme moderne se tourne désormais vers lepassé: tendance au rétro, à l’épuré et à l’ergonomique. De plus, en réaction à la mondialisation, l’homme se replie sur lui même et sur ses valeurs; il rejette le modernisme favorisant plutôt un univers traditionnel, local et rassurant. Le paradoxe est le suivant: Maintenant que l’homme dispose des moyens scientifiques nécéssaires à la réalisation de ses idéaux futuristes, celui ci désormais lesrejette. Dans un monde ou tout est désormais possible (robots, mutants et hybrides, prothèses, croisements génétiques), l’homme favorise à présent les choses simples. De plus, les problèmes écologiques et les catastrophes technologiques récentes (tchernobile, AZF) provoquent un repli technophobe; une peur croissante du progrès.
Cependant les sciences risquent bientot de reprendre le dessus sur nosvies, nos fantasmes et notre imaginaire commun. La science comme valeur collective est une réalité de demain et ce aux dépends des mouvances écologiques et bioéthiques actuelles.

Objet d’obervation de cette tendance de demain: Le bio Art.

Le Bio art s’avère être un compromis entre le monde des sciences et de le monde de l’art. Plus précisement, le Bio art interroge actuellement à travers lesarts notre rapport de demain à la physique et aux sciences. Le Bio Art est un courant artistique fortement ancré dans la mouvance Punk. Le domaine artistique en question est emprunt de nostalgie pour l’époque ou les sciences nous faisaient encore rêver et montre par la même occasion que celles ci s’appretent à exalter de nouveau nos esprits. La raison est simple: Les sciences répondent à de récentesréalités humaines: sociologiques, philosophiques, phychologique et physiologiques.

La démarche artistique est rendue possible grâce à la création de laboratoires artistiques spécialisés en arts biologiques au sein d’universités et d’écoles d’anatomie et de biologie humaine. Les artistes peuvent désormais s’initier à la manipulation de la vie, à la culture de tissu, à la génétique et à labiologie moléculaire.

Le Bio art rebondit sur les nouvelles technologies scientifiques afin de matérialiser enfin nos rêves d’hier. L’enjeu est d’analyser notre rapport à la modernité scientifique et ses effets sur l’homme.

Le domaine artistique en question soulève plusieurs constats et remarque un regain d’intérêt pour les sciences:

- L’homme est de plus en plus transhumanitaire: c’est àdire que ce dernier tend à transcender ses limites biologiques via le progrès des sciences. On voudrait se dispenser de naître, de souffrir et de mourir et ce afin d’éviter toute souffrance.
- Notre corps est jugé de plus en plus obsolète. Soit celui ci est insuffisant et il convient de l’améliorer via deverses protèses, soit celui ci est tout bonnement de trop et il préférable de s’endélivrer. (si la prothèse était autrefois considérée comme le signe d’un manque, d’un handicap, celle ci commence à devenir un symptôme d’excès)
- On remarque un futur capitalisme corporel en cours d’organisation (culture de tissus et d’organes pour remplacer nos parties défectueuses)
- L’homme prend de plus en plus conscience grâce à la science de sa faiblesse fâce à la nature et au règneanimal. Il se rend ainsi compte de la fragilité de sa vie. (Le Bio art montre par exemple que la barrière entre les espèces vole en éclats: Les cellules humaines et animales poussent très bien ensemble et il n’y a pas de supériorité d’un organisme sur un autre) Paradoxalement la science à la fois alerte l’homme et répond à ses besoins (Renforcement et complexification du corps). Bizarement, au nom...
tracking img