Le ble en herbe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1649 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Compte rendu de la séance N°96 du Club Lecture, le 20/05/2007

Le blé en herbe de Colette Sido de Colette L'ingénue libertine de Colette
Biographie de Colette L'écrivain Colette est née à Saint-Sauveur (Yonne)le 28 janvier 1873 et y vécut, entourée par Sidonie, sa mère, le Capitaine Colette, son père, Juliette, Léopold et Achille, ses demi-frère et soe;ur. Elle y fréquente l'école, obtient lebrevet élémentaire et le certificat d'études primaires supérieures en 1889. Après des déboires financiers, la famille Colette s'installe à Chatillon-Colligny en 1891. Colette quitte sa famille pour se marier avec Willy, associé à ses 1ers ouvrages : « Claudine à l'école, la Maison de Claudine, Sido,... » Après s'être séparée de Willy, Colette joue la pantomime au music-hall, Pan au théâtreMarigny, Rêve d'Égypte au Moulin-Rouge. , et fait partie des tournées Baret. Ouvrages évoquant ces années : Les Vrilles de la vigne, La Vagabonde, L'Envers du music-hall, Le Pur et l'Impur. Devenue journaliste, elle épouse en 1912, Henry de Jouvenel, rédacteur au " Matin ". En 1913, naissance à Paris de Colette, Renée de Jouvenel. En 1920, Colette est nommée chevalier de la Légion d'honneur. Colette etHenry de Jouvenel se séparent en 1923. Ouvrages évoquant ces années : L'Entrave, Mitsou, Chéri, La Chambre éclairée, Le Blé en herbe, La Fin de Chéri, Contes des mille et un matins, Duo, La Seconde, Julie de Carneilhan En 1926, Colette achète une maison dans le Midi, « la Treille muscate >>;. En 1928 Colette est promue officier de la Légion d'honneur. Le 9 mars 1935, elle est élue à l'Académieroyale de langue et de littérature françaises de Belgique et épouse le 3 avril Maurice Goudeket. Ouvrages évoquant ces années : L'Enfant et les Sortilèges, La Naissance du jour, La Treille muscate, Le Toutounier, Trois... Six... Neuf... En 1945 Colette est élue à l'unanimité à l'Académie Goncourt dont elle devient présidente en 1949. En 1953, Colette est élevée à la dignité de grand officier de laLégion d'honneur . Le 3 août 1954, Colette s'éteint dans son appartement du Palais-Royal. L'État lui fait des funérailles nationales. Ouvrages évoquant ces années : Journal à rebours, Paris de ma fenêtre, L'Étoile Vesper, Le Fanal bleu Compte rendu de la réunion Difficile de relire Colette sans dissocier l ';écrivain de sa vie publique, largement commentée tout au long de sa vie et au-delà puisque lesouvrages qui lui sont consacrés figurent au top 5 des biographies (pas moins de 141 ouvrages répertoriés à ce jour) Ses thèmes de prédilection évoqués dans son oe;uvre littéraire : l'amour, la campagne la vie à la ville vs la vie à la campagne, la famille, les animaux et ses chats, sa vie qu'elle a enjolivée, et qui l'a bien inspirée Elle part d'un fait puis diverge, digresse, c'est notamment làtout son génie « A l'espèce chat, je suis

Le Cercle, club lecture en-ligne - http://lecture.helson.org - 1/3

redevable d'une certaine sorte, honorable de dissimulation, d'un grand empire sur moi-même, d'une aversion caractérisée par les sous brutaux, et du besoin de me taire longuement » Toute son oeuvre est autoanalyse, un hymne à la vie La vie et son oe;uvre s'auto alimentent, Colette yapparaît très narcissique, explore toutes les facettes de la vie, sans cesse en recherche de séduction de l'autre. Sur « L'ingénue libertine 1909 » nos avis furent très contrastés Les 2 parties collent bien ensemble, une jeune femme s'ennuie, s'invente des aventures amoureuses puis les vit pleinement, le milieu impitoyable de la Belle Epoque est bien décrit, le baron Couderc n'a que 22 ans et estdépeint sous les traits d'un homme presque mûr sur certains plans « ça m'a plu et amusé Livre vieilli, daté, pour d'autres, d'autres n'ont pas pu le lire n'ayant pas accroché ce style et ont trouvé que les 2 parties n'étaient pas liées. Les critiques ont porté sur le thème « manichéen » de l'héroïne qui semble prendre les autres pour des « cons », sur la lutte contre la pesanteur des contraintes...
tracking img