Le bohneur desesperement

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (836 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Bonheur, Désespérément : une utopie accessible par la sagesse
De André COMTE-SPONVILLE

Abstract
Le bonheur, Désespérément n’est pas un livre écrit mais la retranscription revue par l’auteurd’une conférence-débat organisé le 18 octobre 1999 dans le cadre de Lundis Philo au piano’ckail à Bouguenais. André COMTE-SPONVILLE est le seul intervenant lors de cette conférence et explique comment ilest possible à son sens d’accéder au bonheur et à quel le bonheur est un sujet complexe et intéressant. Il explique dans ce livre que toutes les actions des hommes ont pour objectif la quête dubonheur, notamment la philosophie et que le bonheur rime avec sagesse.

André COMTE-SPONVILLE
Né le 12 mars 1952, André COMTE-SPONVILLE a été maitre de conférence à la Sorbonne jusqu’en 1998. Il estphilosophe et membre du Comité consultatif national d’éthique depuis 2008. Il est l’auteur de Petit Traité des Grandes Vertus (1995) et co-auteur de La Sagesse des modernes avec Luc Ferry (1999).Contenu par chapitre

Chapitre 1 – Le bonheur manqué, ou les pièges de l’espérance
Ce chapitre explique qu’un bonheur complet n’est accessible que par la sagesse et que pour atteindre cette sagesse ilest indispensable de philosopher. En effet, personne n’est réellement heureux. La cause majeure du bonheur imparfait est le désir. Tout désir correspond à un manque, or le manque est responsable demalheur. C’est en ce sens que André COMTE-SPONVILLE dit que le bonheur est manqué : on ne désir que ce qu’on n’a pas et ce désir est synonyme de manque et donc de souffrance puis on ne le désire plusquand on l’a et on est déçu, or le bonheur c’est avoir ce que l’on désire et pas ce qu’on désirait.
André COMTE-SPONVILLE parle d’un cycle de la frustration et de l’ennui, de l’espérance et de ladéception lié au désir et explique que l’on peut s’en défaire de trois façons : l’oubli (faire semblant d’être heureux en pensant à autre chose), la fuite en avant (espérer toujours que ça ira mieux...
tracking img