Le bonheur chez pascal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (413 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Quelle est la place du bonheur dans les liasses des Pensées de Pascal à votre programme?

Les Pensées de Pascal sont l'ébauche d'une Apologie de la religion chrétienne, par laquelle l'auteur du 17ème siècle voulait amener ses amis libertins à la fois. Il avait lui-même groupé des fragments selon un ordre subtil, pédagogique sans doute, sous des titres révélateurs de sa conception de l'homme :misère, grandeur, contrariétés, mais une notion récurrente, celle du bonheur, jalonne l'ouvrage tel un thème transversal. Quelle est sa place dans la démarche apologétique de Pascal? Nous verrons qu'ilpart de la recherche universelle du bonheur, pour constater son échec, qu'il étudie ensuite les avatars de cette recherche, pour conclure à la seule solution de vraie félicité : l'amitié avec Dieu.I) La recherche du bonheur est au coeur de la condition humain

a) Pascal part de la constatation que peut faire son lecteur même athée : que l'homme veut être heureux : "il veut êtreheureux et ne veut être qu'heureux, et ne peut ne vouloir pas l'être" (§ 124). Dans le fragment 138, il développera cette réflexion d'une manière impressionnante : " Tous les hommes recherchent d'êtreheureux. Cela sans exception, quelques différents moyens qu'ils y emploient. Ils tendent tous à ce but. (...) C'est le motif de toutes les actions de tous les hommes, jusqu'à ce qui vont se pendre."b) On constate que les hommes y réfléchissent depuis toujours. Pascal expose rapidement dans la pensée 56 différentes thèses sur le "souverain bien" (c'est-à-dire ce à quoi l'homme aspire commedevant lui apporter un contentement total). Chaque philosophie a une thèse sur ce que l'homme doit chercher pour être heureux : "L'un dit que le souverain bien est la vertu, l'autre le met en lavolupté, l'autre à suivre la nature, l'autre en la vérité [...] l'autre à l'ignorance totale, l'autre en indolence, d'autres à résister aux apparences, l'autre à n'admirer rien [...] et les braves...
tracking img