Le bonheur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (714 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Une fois, sur mon chemin de vie, je pris connaissance d'un homme d'une beauté inégalée, un corps sans imperfections, toujours vêtu d'un costume sans nulle doute sortis de grand tailleur renommé,ornée d'accessoires aussi lourd que le prix qu'il en payait, il était sans doute un personnage très connu, très adulé, et envié, mais personnellement on le connaissait peu. Je pris aussi connaissance dequelqu'un d'assez différent, une personne d'où seule sa famille et ses amis connaissaient l'existence, où même sa réputation n'intéressait guère personne, c'était un simple mineur. Un soir où je venaisdiner chez l'homme réputée, il me posa une question assez inattendu ; « Etes vous heureux, mon ami ? » je lui est répondu que « Oui, je le pensais et que sans nulle doute, vous aussi, comment ne pasl'être avec une si belle vie ! » Il m'a dit « Oui, je parait heureux, mais ce n'est qu'une illusion, tu vois toute ces richesse que j'ai eu, elles ne me comblent pas, pourquoi ? Parce que je n'en n'aipas assez, pourquoi je devrais jouir de ce que j'ai, ce n'est rien comparé a ce que j'aurais un jour, il y'a si peu de bon moments et pour la plupart, ce sont des illusions il me suffit d'une simplefaiblesse, qui va ruiner ma journée pour être malheureux, je veux quelque chose de fort, d'exceptionnelle, d'utopique, je ne l'est pas encore atteint, je suis trop gourmand et je ne savoure rien, maisje me dis que demain, peut être...C'est ma façon à moi d'être heureux, en partant du principe que demain n'existe pas, seulement aujourd'hui, tu comprends que je ne peux être heureux...Tous le mondem'envie, vous dites ? Ils ne savent pas, je n'ai jamais connu le bonheur, car je ne connais pas demain et je ne le connaitrais peut être jamais. Ce n'est pas une question de bien ou de mal, c'est unequestion de pouvoir, et je ne le détiens pas, je néglige tout, je ne profite de rien, j'espère ». De là, je commençais à être déçu du monde, malheureux de penser qu'il n'avait pas tord, a me poser...
tracking img