Le bonheur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1561 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Que faut-il rechercher pour être heureux ?
Le bonheur est un des but que l’homme veut atteindre, selon l’opinion commune, nous pouvons connaitre le bonheur en recherchant seulement tous les plaisirs et tous les biens extérieurs, mais cela voudrait dire que le bonheur se résumerait à celui de l’animal ? Si nous recherchons plus de biens faudra-t-il une règle de modération ? Si le bonheurvéritable consisterait-il à rechercher une sagesse, pour cultiver sa perfection antérieur ?

En quoi consiste le bonheur ? Est-ce le faite de rechercher tous les plaisirs et tous les biens extérieurs ?

Selon Epicure, le désir humain devrait se limiter aux besoins naturels, et aux plaisirs simples « le plaisir étant le début et la fin de la vie heureuse » ces plaisirs simples peuvent nousrendre heureux facilement car nous sommes dotés d’une sensation de satiété qui nous permet de mesurer la satisfaction, il répartit les plaisirs naturels en deux catégories : les plaisirs naturels nécessaires à notre survie comme le fait de manger, boire, se vêtir… et les plaisirs naturels non nécessaire à notre survie tel que bien manger… Il nous convie donc à rechercher les plaisirs naturels quisont nécessaire à notre survie comme le font les animaux. Mais l’homme, n’est-il pas dans sa nature de toujours rechercher plus ?
Lorsqu’un désir naturel est satisfait, l’homme se met à vouloir satisfaire des désirs non naturels qui sont plus difficile à combler car ils sont démesurés. Pour Calliclès le « désir est insatiable », dans sa réponse à Socrate, il nous indique clairement que cequ’il préfère c’est la vie intempérante, car l’homme qui ne désire plus rien ne connait plus le plaisir de désirer : « L’homme aux tonneaux pleins n’a plus aucun plaisir car quand il les a remplis il n’a plus ni désir ni peine, mais ce qui fait l’agrément c’est d’y verser le plus qu’on peut » ainsi pour Calliclès, le fait de toujours en vouloir plus, quitte à ne jamais être satisfait le rend heureuxcar ce qui lui plait c’est l’acte même de désirer, pour lui c’est un moyen pour ne pas penser au néant. Mais ne peut-on pas trouver un autre moyen pour ne pas être confronté au néant ?
Le divertissement est synonyme de distraction et d’amusement, c’est un temps libre dans lequel nous ne pensons plus aux contraintes et aux soucis de la vie ordinaire. Etymologiquement le sens du mot « divertissement » est négatif car il signifie « se détourner de », nous pouvons dire alors que le divertissement serait une distraction qui nous servirait à ne pas penser aux soucis de tous les jours et à ne pas s’ennuyer. Selon Pascal, « le divertissement est un refuge contre l’ennui et une manière aussi d’oublier le tragique de la condition humaine ». Sans divertissement l’homme serait confronté au néant,l’homme n’aurait rien à faire, et il serait confronté à la contemplation du vide existentiel, ce serait alors une vie insupportable pour l’homme.
Le bonheur consisterait donc à rechercher des biens extérieur, sans en abuser, c'est-à-dire en mettent en place des limites
Le bonheur exigerait-il alors une règle de modération ?
Le désir diffère du besoin car le besoin trouve facilement satisfactionpar la consommation d’un objet, alors que le désir est insatiable. Le désir aime désirer à l’infini, Calliclès préfère la conquête à la possession car ce qu’il aime c’est l’acte même de chercher, mais si le désir trouve satisfaction dans l’insatisfaction, si la quête du désir est interminable, comment pourrions-nous atteindre le bonheur ? Ne peut-on jamais être comblé par l’objet qu’on prétendaitvouloir ? Si le désir est sans objet, c’est toute la condition humaine qui est absurde, car elle a pour but le néant. Mais Calliclès n’a pas tout compris du désir car il continue à vivre son désir sur le mode du besoin, mais si tous nos besoins peuvent être comblés rapidement, peut-on alors les satisfaire modérément en leurs donnant une limite naturelle ?

Nous savons que les plaisirs...
tracking img