Le bonheur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1062 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
VarjabedianDISSERTATION TS4
GuillaumePHILOSOPHIE

SUJET : LE BONHEUR EST-IL UN DEVOIR

Qu'est ce que le bonheur ? Et qu'est ce qu'un devoir ?
Étymologiquement le mot bonheur, comme heureux, vient de heur, qui désigne "la bonne fortune", "la chance". Le français heur dérive phonétiquement du latin augurium, "augure", "présage", Littéralement, le bonheur désigne donc "la bonne fortune", "lachance". Le bonheur est aussi une notion il faut d'abord remarquer que le bonheur désigne un état durable, non une simple impression agréable éphémère, le plaisir. C'est donc de façon stable que dans cet état, tous nos penchants, sans exception, trouvent satisfaction. Il semble alors ne rien manquer à celui qui connaît le bonheur, c'est-à-dire à celui qui est heureux.
Le devoir désigne ce qu'ondoit faire, ce que l'on est obligé par la loi, par son état, par la morale. Le devoir est perçu comme une contrainte, une obligation, une fatalité qui finira par nuire ou anéantir une envie, un souhait, une espérance.
Bonheur et devoir : deux notions qui ne devraient pas se rencontrer. Le devoir est une corvée, le commandement moral qui humilie notre ego, auquel on obéit. Aucun rapport avec lebonheur que l'on recherche, que l'on veut atteindre !

Le bonheur est-il un devoir ?

Tout d'abord comment atteindre le bonheur ? La question du bonheur et de la recherche du bonheur oppose les optimistes, pour qui le bonheur est possible voire facile tel que Spinoza, Épicure et les pessimistes, pour qui il est difficile, voire impossible, Schopenhauer, Freud, Rousseau font partis de cettecatégorie.

Pour les optimistes le bonheur est accessible, facile a atteindre. Une partie d'entre pensent que l'inconscience mènent au bonheur, c'est-a-dire que les hommes simples d'esprit évitent le doute, les insomnies, l'angoisse, la réflexion... Pour eux la conscience est trop lourde à porter. L'homme qui choisit cette voie, qui choisit l'optimisme se laisse conduire vers le bonheur par d'autresHommes qui prétendent le diriger dans son propre intérêt. Mais ce choix, le choix de la facilité diront certains, peut-être dangereux pour celui qui le choisit car suivre les autres peut nous amené a l'erreur et au malheur. D'autre comme Épithète qui a écrit dans Manuel “Il ne faut pas demander que les événements arrivent comme tu le veux, mais il faut les vouloir comme ils arrivent; ainsi ta viesera heureuse” pensent qu'il faut s'adapter, accepter ce qui nous arrivent et il faut se forcer a vouloir ce qui nous arrivent quoi qu'il arrive et alors tous nos souhaits toutes nos demande seront comblées et nous serons heureux.

Pour les pessimistes le bonheur est dur a atteindre, le bonheur est presque inaccessible. Les pessimistes choisissent la conscience, ce qui font se choix font preuved'une attitude héroïque diront certains. Ils se rendent l'accès au bonheur difficile, presque impossible car qui dit conscience dit aussitôt mauvaise conscience. L'esprit, la façon de penser des pessimistes peut se voir avec un exemple tel que «J’ai la chance d’avoir un logis, un travail, un statut, de l’affection, dans une paix sociale qui me garantit la sécurité… Oui, mais j’ai mal, j’ai malpour ceux qui ont faim, qui sont torturés.». C'est cette façon de penser qui rend presque impossible l'accès au bonheur pour les hommes conscients car ils conscience du malheur qui les entourent. Cette ambiance ne leur permet pas d'atteindre le bonheur.

Veut-on vraiment le bonheur ? Faute de poursuivre le bonheur, on revendique le droit au malheur !L’argument est soutenu parce que le bonheur,osons le dire, fait peur. Si nous l’atteignions, que nous resterait-il comme quête ? Mieux vaut encore et toujours se complaire dans l’insatisfaction, il est plus facile de se condamner au malheur, valeur sûre parce qu’atteignable à tout coup : on peut être malheureux n’importe comment. Le bonheur pose trop de conditions tout d'abord la méthode, ensuite il faut ajouter une attitude, une volonté,...
tracking img