Le bonheur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (291 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
le bonheur

Notion

Il faut d'abord remarquer que le bonheur désigne un état durable, non une simple impression agréable éphémère (= le plaisir). C'est donc de façonstable que dans cet état, essentiellement psychologique, toutes nos inclinations (= tous nos penchants), sans exception, trouvent satisfaction. Il semble alors ne rien manquer àcelui qui connaît le bonheur, c'est-à-dire à celui qui est heureux.

Etymologie Bonheur, comme heureux, vient de heur, rare car vieilli en français (...depuis le XVIIe siècle !),qui désigne "la bonne fortune", "la chance". On ne trouve plus guère ce terme heur que dans l'expression avoir l'heur de plaire à quelqu'un : ainsi, je n'ai pas eu l'heur deplaire à ce monsieur, signifie que je n'ai pas eu la chance de lui plaire, et laisse entendre, ironiquement, que le monsieur n'est pas très commode, mais surtout que son jugementest passablement imprévisible...

Le français heur dérive phonétiquement du latin augurium, "augure", "présage" (favorable ou non), qui prend plus spécialement un sens positif :"bon présage", "bonne fortune", "chance", "occasion heureuse". L'homme heureux, en ce sens initial, peut donc... s'estimer heureux de bénéficier ainsi d'un destin favorable, ou,plus modestement, dans une circonstance de la vie, d'avoir eu... la main heureuse.

Le mot heureuseté n'a pas pris (...malheureusement, diront certains, par bonheur diront lesautres !), et c'est le mot bonheur qui s'est très tôt imposé en français (en métropole du moins) pour désigner l'état de celui qui est heureux. Littéralement, le bonheur désignedonc "la bonne fortune", "la chance" - comme dans l'expression par bonheur (ou porter bonheur) et l'expression au petit bonheur la chance est ainsi une sorte de pléonasme.
tracking img