Le bonheur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 85 (21235 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le bonheur

Introduction 2
La difficulté à définir le bonheur (Kant) 2
Le bonheur est-il concret ou abstrait ? 3
Le bonheur est-il durable ou éphémère ? 4

I. Bonheur et désir 4

A. L’hédonisme 4
1. Le bonheur est dans la satisfaction de tous nos désirs (Calliclès) 4
2. Le bonheur est la satisfaction de certains désirs seulement (Epicure) 5

B. Le stoïcisme 61. Le stoïcisme classique (Sénèque, Epictète, Marc-Aurèle) 6
a. Distinguer ce qui dépend de nous et ce qui n’en dépend pas 6
b. Modifier nos désirs 7
c. La vertu, c’est le bonheur 7
d. Être conscient des maux qui nous guettent 7
e. Conclusion 8
2. Un Stoïcien original : Spinoza 8

C. Le pessimisme 10
1. Schopenhauer 10
2. Bouddhisme 113. Christianisme 11

D. La sublimation 11
1. Platon 11
2. Nietzsche 12
3. Freud 13

II. Bonheur et temps 14

A. Le bonheur se distingue du plaisir par sa durée 14

B. Il faut chercher le bonheur dans l’instant présent 14
1. L’espoir nous empêche d’être heureux (Pascal) 14
2. Le désespoir est la clef du bonheur (Comte-Sponville) 15
3. Carpediem (Horace, Ronsard) 15

C. Le bonheur est au passé : un souvenir heureux… 15

D. Le bonheur est au futur : les lendemains qui chantent 16

III. Deux grandes conceptions du bonheur 16

A. L’amour 16
1. Le bonheur du couple : le mythe d’Aristophane 16
2. Se contenter d’aimer (Saint François d’Assise) 17
3. Aimer un objet éternel pour être éternellement heureux (Spinoza) 18

B.La connaissance (Aristote) 18
1. Poiesis et praxis 19
2. Le bonheur de l’homme est dans l’activité qui lui est propre 19
3. Le rôle de la chance 20

IV. Le bonheur est-il le but de la vie ? 21

A. La question de droit 21
1. Le bonheur doit être le but de la vie : l’eudémonisme antique 21
2. Il ne faut pas chercher le bonheur mais obéir à Dieu (Christianisme) 223. Il ne faut pas chercher le bonheur mais s’en rendre digne (Kant) 22
4. Il faut être juste (Platon) 23
5. Un exemple célèbre : Antigone 24

B. Bonheur et politique 25
1. Le bonheur doit être le but de la politique 25
2. Le bonheur ne doit pas être le seul but de la politique 25

C. La question de fait 26
1. De fait, le bonheur est le but de la vie 26
2. Quiveut être un imbécile heureux, un porc satisfait ? 27
3. Le bonheur n’est jamais le but de la vie 27

V. Bonheur et technique 28

A. La technique peut mener au bonheur (Descartes) 28

B. La technique nous éloigne du bonheur (Rousseau) 29

Conclusion (Freud) 30

Annexe 32

Quelques idées supplémentaires 32
Sois prêt à te suicider 32
Le monde n’est pas un panorama32

Illustrations et références 32
La pilule du bonheur 33
Citations 33
Quelques lectures… 33

Questions et sujets 33
Questions d’auto-évaluation 33
Sujets de dissertation 33

Introduction

La difficulté à définir le bonheur (Kant)

Selon Kant, le bonheur ne peut pas être défini : nous ne pouvons dire avec certitude ce qui nous rendra heureux car pour celail nous faudrait une connaissance absolue de nous-mêmes et du monde. Le bonheur n’est pas un idéal de la raison mais un idéal de l’imagination :

[L]e concept du bonheur est un concept si indéterminé, que, malgré le désir qu’a tout homme d’arriver à être heureux, personne ne peut jamais dire en termes précis et cohérents ce que véritablement il désire et il veut. (…) [I]l est impossiblequ’un être fini, si perspicace et en même temps si puissant qu’on le suppose, se fasse un concept déterminé de ce qu’il veut ici véritablement. Veut-il la richesse ? Que de soucis, que d’envie, que de pièces ne peut-il pas par là attirer sur sa tête ! Veut-il beaucoup de connaissance et de lumières ? Peut-être cela ne fera-t-il que lui donner un regard plus pénétrant pour lui représenter d’une...
tracking img