Le boulangisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3668 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La France est confrontée à une triple crise économique, sociale et politique sans précédent depuis la fin du Second Empire. Elle a également subi des grèves qui s'expliquent par la déception des Français devant la politique suivis par les opportunistes. Le peuple se détourne alors de la République, conservatrice en matière sociale et vient placer ses espérances dans une autre force politiquequ'est le boulangisme.Ce mouvement avant tout fondé sur le culte du général George boulanger , honnête et droit, adulé des foules qui voient en lui un général revanche qui ravive le sentiment national Francais en jouant sur la rancoeur des francais suite à la défaite contre l'allemagne.
De quelle manière un mouvement aussi polymorphe, ambigue et bref comme fut celui du boulangisme a t il pu être untournant non négligeable dans l' evolution politique Francaise?
Il conviendra dans un premier temps des conditions favorables à l'implantation de ce mouvement, puis nous en analyserons son idéologie, son programme et sur les techniques prend sur lesquelles il prend appuis.
enfin nous anelyserons son bref rayonnement , les causes de cette brieveté ainsi que les conséquences politiques que leboulangisme a provoqué.

Oe boulangisme apparaît comme l'acte de naissance du nationalisme politique, comme un mouvement d'opposition aux hommes, qui devient aussitôt une opposition au régime. On assiste à une mutation profonde du sentiment national liée à une crise de l'esprit public.

CONDITIONS D IMPLANTATION

m à un mouvement : le boulangisme. Ce mouvement est né de la crise que subitla République de 1886 à 1889. En effet, en 1886 la jeune Troisième République doit faire face à de grandes difficultés révélant, dix ans après son installation, sa grande fragilité. Son éloignement du problème de l'Alsace-Lorraine perdue depuis 1870, les difficultés sociales (licenciement, chômage, grèves…) consécutives à la crise économique qui frappe la France depuis 1882, la crise politiqueinterne suite aux affaires de corruption et l'impuissance de l'Etat à régler les difficultés économiques nationales : Tout cela est à l'origine d'un large mouvement de contestation qui se réunit au sein du boulangisme.

1-le mécontentement de l'opinion publique

face au marasme economique

En effet, elle a subi une grave crise agricole ( maladie du phyloxera dans les vignes) qui aégalement touché le monde de la finance avec le crash de l'Union Générale de 1882..les difficultés sociales (licenciement, chômage, grèves…) consécutives à la crise économique
ainsi en 1875 : 5361 entreprises ont fait faillite
tantdis qu'en 1882: on en dénombre 8024

Aussi le peuple est mécontent de la politique Francaise:

* Son éloignement du problème de l'Alsace-Lorraineperdue depuis 1870,
gouvernement corrompu par les élites, ex de l affaire wilson en 87

* immobilisme des opportunistes et la fragilité du gouvernement

Francais non satisfaits : un paysan aurait dit à Ferry en 85”nous voulons qu'on nous gouverne , nous voulons que la république soit un gouvernement”

, deception politique des opportunistes
6 premieres années, multiformesociale:objectif essentiel consolidation parlementaire:mais tres inégale, timidité dans le domaine de la legislation sociale.
Chute de jules ferry, impopulaire le 30 mars 85, temps des “fondateurs de la republique “ s acheve .


chambre de 1785 divisée en 3
le groupe ouvrier (radicauc, radicaux socialistes socialistes ), l 'union des droites (monarchistes+bonapatistes ) et opportunistesdifficilement gouvernable , sept ministeres se succederont en 4 ans et la durée des crises ministérielles s'allonge
un climat politique favorable à un nouveau mouvement antigouvernemental:
les opportunistes au pouvoirs déplaisent.
ainsi, MONARCHISTES leur repproche leur politique anti cléricale
RADICAUx et socialistes contestent le parlementarisme tel qu'il fonctionne depuis 77, on le...
tracking img