Le bourgeois gentilhomme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2352 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le XVIIe siècle, c'est le siècle classique, le siècle de Louis XIV, mais c'est aussi le siècle de Molière, dramaturge au nom à jamais uni à la langue française comme celui de Shakespeare à l'anglaise. Dans le Bourgeois gentilhomme, Molière s'exprime sur l'idéal de la société de son temps : l'honnête homme, idéal différent de ceux d'aujourd'hui, peut-être, mais servant à mettre en lumière desdéfauts fort communs. De manière comique, il décrit deux hommes se prenant pour ce qu’ils ne sont pas, c'est-à-dire des personnes de qualité. Se croyant au-dessus de tout le monde et se donnant un air, Dorante et M. Jourdain, ridiculisent les gens qui changent de personnalité afin d'entrer dans les critères de sélection de la société. Exagérant leurs défauts tels que la vanité, la malhonnêteté, laflatterie et la manipulation, Molière dénonce l'hypocrisie et montre la vraie nature de ces deux personnages.

Tout ceci amène donc le fait que Dorante et M. Jourdain ne sont pas du tout des honnêtes hommes. Flatteurs, vaniteux, profiteurs et malhonnêtes, ils nous prouvent à plusieurs reprises dans le Bourgeois gentilhomme qu’ils sont bien loin de cet idéal. Malheureusement, il y aura toujours desgens qui se prendront pour ce qu’ils ne sont pas et qui se feront prendre au jeu d’un monde auquel ils n’appartiennent pas.

Les précieuses ridicules - Molière

Que signifie Mascarille ? À quoi vous fait penser ce prénom ? Quel est le trait dominant de son caractère ?
Mascarille vient de « maschera » en italien = masque. C’est celui qui incarne la tromperie, la farce. C’est l’homme au belesprit et aux belles paroles.

Séance 1 : étude de l'acte I
Support : Le Bourgeois gentilhomme de Molière et adaptation cinématographique de la pièce de Pierre Badel avec Michel Serrault
Objectif : découvrir le premier acte qui présente le personnage principal : scène d'exposition et scène 2

Hypothèses : pourquoi cette pièce s'intitule-t-elle le Bourgeois gentilhomme ?
Peut-être s'agit-ild'un bourgeois qui va devenir noble.
Ou bien il s'agit d'un noble qui habite la ville comme un bourgeois.
Ou bien c'est un bourgeois qui se prend pour un noble.

Dans la scène 1 de l'acte I, les professeurs de danse et de musique dressent un portrait moral de Monsieur Jourdain. Ce portrait est péjoratif car Monsieur Jourdain est considéré comme un fou. Les maîtres, pour le définir, utilisentun ton moqueur et ironique. Monsieur Jourdain apparaît comme un idiot car sa philosophie de l'art est inexistante. ll se couvre de ridicule car il invite des artistes et les paye sans connaître la différence entre le beau et le laid.
Le maître de musique fait de l'ironie quand il dit ceci : "il a du discernement dans sa bourse." Monsieur Jourdain est inculte, sot et stupide, mais il compense sabêtise et son ignorance par son argent. Or c'est uniquement son argent qui intéresse les deux professeurs. Ce sont la gloire et la reconnaissance sociale qui motivent le maître à danser, tandis que seul l'argent de Monsieur Jourdain pousse le maître de musique à créer. Monsieur Jourdain est manipulé comme un pantin par ses professeurs corrompus et profiteurs. Ce sont des parasites.
Monsieur Jourdainn'apparaît qu'à la deuxième scène de l'acte I, afin de créer un effet de suspense. Après le portrait dressé par ses professeurs, on a envie de découvrir le personnage.

Dans la scène 2 de l'acte I, Monsieur Jourdain utilise un langage inadapté, familier et enfantin pour parler de la musique : "votre petite drôlerie", ce qui prouve qu'il est resté puéril, enfantin et inconscient. Quand MonsieurJourdain parle de lui, il parle en réalité de ses possessions : ses manteaux, ses laquais, son tailleur, à l'aide des adjectifs possessifs "mon" et "mes". C'est peut-être cette volonté de s'afficher, de montrer ce qu'il possède, qui va causer sa perte.
Monsieur Jourdain est un monomaniaque : il est obsédé par une seule idée: celle de devenir noble. C'est pourquoi il ne cesse de répéter...
tracking img