Le burn-out

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4152 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Management d’équipe

Dossier sur le Burn-Out

Expliquez, illustrez à travers des exemples liés au management. Que doit faire ou mettre en place un manager afin d’éviter d’en être victime ?

INTRODUCTION

Depuis le début des années 1990, la fréquence des problèmes de santé psychologique au travail augmente de façon alarmante. Ils incluent l’épuisement professionnel, la dépression, lestress post-traumatique, les troubles anxieux. De nos jours, les problèmes de santé psychologiques constituent la première cause d’absence prolongée du travail, couramment appelée « invalidité de longue durée ». Les effets du stress chronique sur la santé mentale des travailleurs se manifestent surtout dans les pays industrialisés. L’épuisement professionnel est maintenant très fréquent dans nossociétés. Et ce n’est pas un hasard. Les valeurs de performance et de productivité ainsi que la quête du profit sont omniprésentes. Sur le plan individuel, il est donc important de rechercher l’équilibre entre la vie professionnelle, la vie familiale et la vie personnelle.

C’est pourquoi nous nous demanderons qu’est ce que le burn-out, et comment un manager peut-il y faire face, quelque soit le secteurd’activité ?

Dans un premier temps nous verrons ce qu’est le burn-out, puis nous analyserons le rôle du manager afin d’y faire face et enfin nous verrons des exemples concret de burn-out en fonction des activités.

I) Qu’est ce que le burn-out ?

a. Définition

Le burn-out a été défini en 1974 par Herbert J. Freudenberger (psychologue américain). Il a été le premier à décrire lessymptômes de l’épuisement professionnel et à mener une étude complète sur le syndrome d’épuisement professionnel qu’il a retranscrit dans son livre qui est devenu une référence sur le sujet.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le burn-out se caractérise par un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail.

Latraduction plus précise correspond à une « brûlure intérieure » soit un mal qui nous consume, en langage médical il s’agit de la phase ultime et catastrophique du stress.

En effet le burn-out désigne à la fois l’état d’un individu usé professionnellement mais décrit aussi le processus qui a conduit à cet état.

Dans les années 1970, cette expression était réservée aux employés très engagésémotivement dans leur travail, comme les infirmières, les médecins, les travailleurs sociaux et les enseignants. Or, aujourd’hui, il touche l’ensemble des salariés.

En Europe un cas sur deux d’absentéisme est causé par le stress chronique, d’après un rapport de l’Agence Européenne pour la Santé et la Sécurité au Travail paru en 2009. Cela est sans compter les effets du présentéisme : être présent autravail, mais absent d’esprit, en raison d’un problème de santé physique ou psychologique.

L’épuisement professionnel n’est pas une faiblesse, il correspond à un dérèglement de l’organisme. En effet les hormones du stress remontent au cerveau et modifient ainsi la manière dont l’individu va détecter la prochaine situation. Les hormones modifient donc la façon de voir les choses. Plus on eststressé, plus on génère de réponses de stress. Ce qui entraîne un cercle vicieux qui peut mener à l’épuisement professionnel à la fois physique et psychologique.

Il est aussi nécessaire de bien faire la distinction entre le burn-out et la dépression. Comme son nom l’indique « l’épuisement professionnel » est nécessairement lié au travail, alors que pour la dépression, le travail n’est pas la causepremière, mais peut être un facteur aggravant. De plus, en cas de burn-out, la personne atteinte est toujours en situation de stress chronique, alors que ce n’est pas toujours le cas pour la dépression. Des différences physiologiques ont aussi été constatées. Par exemple, les individus déprimés produiraient trop de cortisol (stéroïde jouant un rôle dans la réaction de l'organisme face au...
tracking img