Le canada et la premiere guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3642 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRO 1

Plus de 90 ans ont passés et malgré tout ce temps personnes n’a encore oublié.
Le 11 novembre permet de nous remémorer cet évènement tragique qui allait coûter la vie
à plus de soixante-deux mille canadiens. Malgré les nombreux travaux recherches, leshistoriens se questionnent encore sur ce conflit qui a bouleversé le monde. Les causes de la
Première Guerre Mondiale sont multiples et complexes. L’assassinat de l’Archiduc
d’Autriche, François- Ferdinand, le 28 juin 1914 est l’élément déclencheur le plus
répandu. Bien que le drame fasse la manchette du journal La Presse, les Canadiens
n’envisageaient pas à ce moment qu’ils seraient impliqués dansle conflit de l’Europe.
Le 4 août 1914, la Grande-Bretagne allégua un ultimatum que l’Allemagne ignora.
Par ce fait, l’armée allemande indiqua à son adversaire le refus de se retirer de la
Belgique, donc l’Angleterre déclara la guerre à l’Allemagne. En vertu de sa constitution, le
Canada fut systématiquement l’allié de l’Empire britannique au combat. La déclaration de
guerre est agrééeavec beaucoup d’engouement de la part des Canadiens un peu partout à
travers le pays. L’enthousiasme ressenti par les Canadiens français pour participer
à la guerre a laissé la place à un sentiment hostile et à un refus catégorique de prendre part
au conflit et ce, malgré le besoin imminent de l’armée. En effet, les Canadiens
d’expression française ne voyait plus l’intérêt de défendre unpays qui n’était pas le leur
bien que les Canadiens anglais eux, restaient fidèles à leur mère patrie, la Grande-Bretagne.
Lorsque l’on s’intéresse à la Grande Guerre, il faut comprendre et reconnaître qu’elle a eut
un impact majeur sur le peuple canadien. Cette recherche tentera de démontrer, avec une
approche variée et différente, comment la Première Guerre Mondiale a chambardée la viedes Québécois. Ce sujet est pertinent puisqu’il traite d’une période critique pour le XXe
siècle et il explore la formation de la société québécoise. De plus, cette thématique
constitue un ensemble d’aspect important à développer. De cette principale problématique
se détachent plusieurs interrogations. En premier lieu, il faut observer les mesures qui ont
été prises par l’État telle quela conscription afin d’obliger les Canadiens à s’engager dans
cette guerre. Par la suite, il paraît intéressant de se demander comment les autorités
militaires ainsi que le gouvernement fédéral ont exercés un contrôle au niveau de
l’information afin de présenter une vision partielle de la Grande Guerre à la population
pour l’encourager à y contribuer. Bien entendu, c’est grâce à lapropagande et à la censure.
Il semble important de s’attarder sur le service militaire, car lorsque la guerre éclata
en 1914, les militants étaient des soldats volontaires, c’est seulement à partir de 1916
que l’intérêt des canadiens pour la guerre était grandement en baisse. Donc en 1917, la loi
sur le service militaire obligatoire (la conscription) est instaurée pour combler les besoins
del’armée. Ce concept invite à se documenter sur les conséquences que ces mesures ont
engendrées. Évidemment, l’émeute de 1918 sera abordée, ce fut un évènement marquant
pour le quartier St-Sauveur. Tous les pays concernés ont sans aucun doute été affecté par
la Première Guerre Mondiale, cette situation provoquera au Canada la plus grande crise
de son histoire.

1. Les mesures prises parl’État
1.1 La conscription
Comme nous le savons, la Grande-Bretagne a nécessité la présence de l’armée
Canadienne lors du conflit de la Première Guerre Mondiale. Les deux premières années
de recrutement ont relativement été facile, par contre l’enthousiasme initial se dissipe et,
dès la fin de 1916, le recrutement devient problématique. Au cours de l’année, alors que
la conscription...
tracking img