Le cas bio

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2016 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
Notre présentation a pour objet de suivre l’évolution d’une société et d’en analyser les aspects structurels, organisationnels et sociaux.
La société Bio est une petite société de biotechnologie, dont les deux principales activités sont la production et la commercialisation des produits et la R&D dans le secteur de la santé animale, crée en 1987.

Au cours de son existence, dufait de sa réussite et de sa croissance, cette entreprise a connu de nombreux changements structurels et stratégiques. On constate aujourd’hui des dysfonctionnements. Après avoir analysé en détail les évolutions organisationnelles, ainsi que les différentes pratiques des RH, nous identifierons les facteurs d’évolutions et le rôle des acteurs de ces deux aspects.

I. Organisation de la société etson évolution
Les différentes structures :
STRUCTURE 1 :
La stratégie première de la société est la R&D, mais elle dispose aussi d’un pôle production et communication. Ces activités sont subventionnées par les apports d’une firme agro alimentaire et des fonds publics.
La société occupe des locaux d’université et se compose de 4 personnes : le fondateur et les chercheurs.
Il s’agit d’unestructure plate et horizontale. Les fonctions hiérarchiques ne sont pas clairement définies et la prise de décision n’est pas centralisée. Chaque salarié participe aux décisions au delà de ses responsabilités, il y a beaucoup de communication entre eux. On préfère faire circuler des informations plutôt que de donner des ordres. C’est une organisations très souple, que l’on peut qualifier d’organique:
Tâches peu standardisées (on écrit peu).
Tâches continuellement prédéfinies.
Responsabilités partagées.
Autorité basée sur les compétences, plutôt que la hiérarchie.

On note aussi une faible division du travail, ainsi qu’une forte polyvalence. Par ailleurs, les acteurs bénéficient d’une grande autonomie dans leur travail.
Les procédures sont peu standardisées et donc il y a peu deformalisation, c'est-à-dire que les missions et les objectifs de chacun ne sont pas clairement définis.
Les membres de la société sont motivés par un projet commun de R&D, il s’agit d’un type de management fondé sur le travail en équipe : tous se sentent engagés dans un enjeu commun qui crée des relations de confiance et de respect.
En 1991, la société est composée d’une trentaine de personnes. Pourpoursuivre son rythme de croissance, la société doit alors réorganiser sa structure : elle n’est plus la micro entreprise du début.
STRUCTURE 2 :
En 1992 l’entreprise dispose de 50 personnes. Elle occupe de nouveaux locaux construits pour répondre aux normes réglementant ses activités.
On note donc une nouvelle orientation stratégique dans l’entreprise : l’activité PBM est mise en avant de parsa forte rentabilité. La R&D ne représente donc plus l’activité première de la société.
Le mode de financement passe de sources extérieures à des sources internes; des financiers entrent dans le conseil d’administration, ce qui entraîne des plans d’affaire qui vont formaliser les objectifs de la société.

D’une manière générale, on a peut observer une augmentation de la rationalisation et dela spécialisation des tâches. On constate aussi un renforcement de la standardisation et de la formalisation.
Est également apparue une différenciation verticale, c’est-à-dire, une augmentation du nombre de niveaux hiérarchiques avec l’apparition de postes de directeurs (financier, commercial…), de product managers et de vendeurs.
Les activités se diversifient : projets de recherche connexes,création de groupes spécifiques… et on voit apparaître une direction par objectif.
On passe donc d’une logique universitaire à une logique commerciale.

QUESTION 2: Analyse des différentes pratiques de ressources humaines et de leurs évolutions
a- Evolution du style de recrutement du personnel
L’entreprise BIO est passée d’un système de bouche à oreille à une véritable différenciation des...
tracking img