Le cas dexia

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1957 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dexia

La banque Dexia est née de l'alliance en 1996 entre le Crédit communal de Belgique (1860) et le Crédit local de France (1987), société anonyme à caractère commercial issue de la privatisation de CAECL (Caisse d'aide à l'équipement des collectivités locales), un établissement public administratif, dont la vocation première était de répondre aux besoins des collectivités locales.
Sonsiège social se trouve à Bruxelles.
Dexia (Euronext : DEXB) est un groupe bancaire, qui compte environ 35 200 collaborateurs au 31 décembre 2010. A la même date, ses fonds propres de base s’élèvent à 19,2 milliards d’euros et un ratio des fonds propres de base (Tier 1, Bâle II), de 13,1 %. L'activité du groupe se concentre sur la Banque de détail et commerciale en Europe (principalement en Belgique,au Luxembourg et en Turquie) et la Banque du secteur public, proposant des solutions bancaires complètes aux clients du secteur public. L’Asset Management and Services fournit une offre de gestion d’actifs, de services aux investisseurs, et d’assurance, en particulier aux clients des deux autres métiers.
Quelques chiffres :
Capitalisation : 1,18 Md€ (18/10/11)
Fonds propres : 19,2 Md €
Chiffred’affaires : 5 310 M € (2010)
Résultat net : -4 032 M € (2eme tri 2011)
ACTIONNARIAT / DIRIGEANTS :

1. Autres actionnaires 28,20%
2. Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) 17,60%
3. Holding Communal 14,10%
4. Groupe Arcor 13,80%
5. Etat Belge 10,14%
6. Etat Français 5,70%
7. Ethias 5,00%
8. CNP Assurances 3,00%
9. Salariés 1,10%

Directeur Général : Monsieur Pierre MarianiPrésident du Conseil d'Administration : Monsieur Jean-Luc Dehaene

Dexia pendant la crise financière :

Pendant la crise des subprimes en 2008-2009, Dexia a fait appel aux Etats (Belges et Français) pour qu’il la sauve. Suite à de mauvaises prise de participation dans Fortis et un crédit de plusieurs milliards à la banque allemande Defpa, les agences de notation, Moody’s en tête, baissait la notelong terme de Aa1 à Aa3 et baissait la vigueur des banques individuelles à C- (« pouvoir financier intrinsèque adéquat ») avec des attentes négatives.
Aussi Dexia se trouvait forcé de demander un soutien à l'État. Ce sauvetage survenait dans les jours suivants, sous deux formes:
* une injection de capital de 6,4 milliards euros20, consistant en 3 milliards d'euros de l'État et des Régionsbelges, 3 milliards d'euros de l'État français par l'intermédiaire de la Caisse des dépôts et consignations et 376 millions d'euros du gouvernement du Luxembourg.
* une garantie d'État (effective à partir du 31 octobre 2008)21 portant sur les nouveaux financements levés auprès des contreparties institutionnelles ou professionnelles, plafonnée à 150 milliards euros. La Belgique participait pour 60,5% à la garantie, 36,5 % étant assuré par l'État français et 3 % par le Luxembourg.

En février 2009 la banque annonçait une perte nette de 3,3 milliards euros pour 200824. Le rapport annuel 2008 de Dexia mentionnait entre autres des pertes de 1,6 milliard euros par la vente de FSA, 600 millions euros sur des portefeuilles et 800 millions euros sur des contreparties (entre autres Lehman Brothers,des banques islandaises, et Washington Mutual).

Dexia ces derniers jours :

- lundi 3 octobre : depuis plusieurs jours, la presse fait état d'un projet de cession de l'activité de financement des collectivités locales françaises à la Caisse des dépôts et la Banque Postale, rumeur démentie par Dexia. L'agence de notation Moody's annonce envisager l'abaissement de la note de l'établissement,inquiète des conditions de financement du groupe dans un environnement de marché très difficile. La nouvelle pèse sur les marchés et l'action Dexia perd 10,16%, pour descendre à 1,30 euro. Un conseil d'administration extraordinaire est convoqué à 18H00. Il ne s'achèvera qu'après minuit. A l'issue du conseil, la banque ouvre la voie à son démantèlement, évoquant son intention de résoudre ses...
tracking img