Le cas «moneo» ou la chronique de l'échec annoncé d'une bonne idée

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 34 (8372 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le cas «Moneo» ou la chronique de l'échec annoncé d'une bonne idée The "Moneo" case: Announcing the failure of a good idea

Frank-Mahé LENTZ
Chargé de cours, Groupe ESC Dijon Bourgogne Doctorant, Université d'Angers
Ì Résumé
Le porte-monnaie électronique Moneo lancé par BMS en 1999 n’a pas rencontré le succès attendu. Il reste cependant à ce jour le seul porte-monnaie électronique actif enFrance. Les nouvelles orientations stratégiques de ces promoteurs seront-elles à même d’inverser la tendance ? L'objet de ce cas pédagogique est centré explicitement sur l'analyse des freins au développement ce qui apparaissait à priori comme une "bonne idée". Mots clefs : Moneo, Porte-monnaie électronique, micropaiement, adoption, usage

Laboratoire GRANEM (UMR MA n.49) frankmahelentz@free.frAmir HASNAOUI
Professeur assistant, Groupe Sup de Co La Rochelle Doctorant, TELECOM & Management SudParis. hasnaouia@esc-larochelle.fr

Marc BIDAN
Professeur, Université d'Angers Laboratoire GRANEM (UMR MA n.49) Correspondance : marc.bidan@univangers.fr

Ì Abstract
Moneo, the electronic purse launched by BMF in 1999 failed to meet expected success. It however remains the only activee-purse in France. Will its promoter’s new strategic orientations reverse the trend? The purpose of this case study focuses explicitly on the analysis of obstacles to development which at first appeared as a "good idea". Key-words: Moneo, E-purse, micro-payment, adoption, use

1

Introduction

A quoi peut donc servir la carte Moneo ? A régler vos (petits) achats bien sûr ! Surtout si vous décidezd'aller déguster un steak- frites dans un restaurant universitaire à Paris ou si vous avez besoin d'un ticket d'horodateur à Tours. Mais, il faut le reconnaître ce portemonnaie électronique n'a pas le retentissant succès qu'il devait avoir à son lancement à la fin des années 1990 par le consortium BMS (Billettique Monétique Services). BMS se présentait alors comme « chargée par ses actionnairesde la conception, du développement et de l'exploitation du porte-monnaie électronique français en capitalisant sur les performances technologiques et les acquis de la monétique française d’une part et de la télé billettique d’autre part »1. Les fameux actionnaires de BMS étant les acteurs du secteur bancaire, des transports publics (SNCF et RATP) et enfin, du secteur des télécommunications (FranceTelecom) devaient lancer, en France, le porte monnaie électronique qui devait faire disparaître les antiques pièces sonnantes et trébuchantes qui, depuis des siècles, déforment les poches des hommes et se perdent dans le fond des sacs à main des dames. Moneo plafonne à moins de deux millions d'utilisateurs réguliers et à moins de 200 000 commerçants partenaires et ce, malgré la présence de sonlogo sur la plupart des cartes bancaires en France. Outre le droit d'entrée pour les utilisateurs (une dizaine d'euros pour la carte vierge avant rechargement) et les commerçants (forfait mensuel ou commission sur les transactions), c'est bien de manque d'intérêt et de beaucoup de suspicion que souffre cet outil. Le cas suivant se propose de présenter le dispositif puis son écosystème. L’objectif estbien de montrer combien cette « bonne idée » de départ (remplacer la petite monnaie par une carte à puce) a été phagocytée par un « mauvais modèle ». Certes, la tendance à l'électronisation des paiements ne cesse de se confirmer. Les solutions de micropaiements et en particulier les porte-monnaie électroniques tardent, cependant, à s'imposer. Les analyses de cet échec se sont alternativementfocalisées sur des problématiques techniques ou encore sur l'analyse d'un acteur en particulier. Cette étude propose finalement, dans une vision partenariale, de mettre en exergue les intérêts de l'ensemble des parties prenantes. C'est alors la réelle capacité du modèle économique d'un portemonnaie électronique à prendre en compte et concilier les intérêts des différentes parties prenantes qui...
tracking img