Le cas polysar

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (590 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Normalisation ISO
Concept, Mise en place et Certification
30-511-97

Le cas Polysar

Résumé du cas :

Polysar est une compagnie internationale qui se spécialise dans la production ducaoutchouc synthétique et ses dérivés.
La direction de Polysar est présentement devant un grand défi stratégique, il s’agit du changement des systèmes qualités de l’entreprise. Les usines d’Anvers enBelgique allaient s’enregistrer ISO, et donc les directeurs qualités voulaient uniformiser la pratique à l’ensemble de l’entreprise dans le monde, et Anvers servira de modèle.
Cette décision est trèssatisfaisante pour les directeurs qualités des installations de Sarnia, car cela fait 2 ans qu’ils étudient la possibilité d’implanter un nouveau système qualité qui satisfera tous les clients.
Leprocessus d’implantation du système ISO dans l’ensemble des usines Sarnia n’est pas chose facile, car une grande partie des employés qualifiés était mis à la retraite, ce qui fait que le choix des gensqualifiés pouvant participé à ce projet était très limités. Une autre contrainte était les ressources financières, surtout que la direction devait amputer du budget opérationnel des usines pour financer leprojet d’implantation d’ISO. Et donc le grand défi était de pouvoir prendre la décision de procéder à l’enregistrement de l’ensemble des installations ou bien on procède avec une approcheséquentielle, c'est-à-dire établir un ordre de priorité des usines et commencer une par une.

Après la lecture du cas et l’analyse des choix qui s’offrent au directeur de la qualité des usines de Sarnia, notresuggestion est de procéder à l’implantation d’iso en suivant une approche séquentielle.
Les rasions qui nous ont menés à faire ce choix sont les suivantes : la contrainte du budget, surtout qu’ondoit couper à même le budget opérationnelle ce qui pourra avoir des conséquences sur la production et la qualité. La 2ème raison c’est le manque de personnel compétent, donc il vaudra mieux concentrer...
tracking img