Le cercle de vienne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2665 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le cercle de Vienne

On appelle "cercle de Vienne" (Wiener Kreis) un groupement de savants et de philosophes formé à Vienne à partir de 1923 autour de Schlick (il existait déjà de manière informelle avant la Première Guerre mondiale), en vue de développer une nouvelle philosophie de la science dans un esprit de rigueur, et en excluant toute considération métaphysique.
Les thèmes directeursinitiaux du groupe furent élaborés en collaboration avec une autre association fondée à Berlin sous l’impulsion de Reichenbach, et leur développement a constitué le néo-positivisme, ou positivisme logique. Après l’éclatement du cercle de Vienne dans les dernières années précédant la Seconde Guerre mondiale, la plupart de ses membres ont poursuivi leur carrière en Amérique et en Angleterre, et leurstravaux se sont imposés à l’ensemble du monde philosophique. Parmi ceux dont l’influence a été et demeure la plus grande on compte Carnap, Gödel, Hempel, Reichenbach.
Les influences et le contexte
Un Américain bon connaisseur du monde philosophique germanique entre les deux guerres caractérise celui-ci, en 1930, par l’influence dominante d’une tradition idéaliste purement autochtone; selon lui,une "étonnante indifférence" à l’égard des résultats et des méthodes de la physique moderne y règne, et "il n’est pas rare d’y entendre dire, à l’occasion, qu’une activité scientifique spécialisée fait obstacle à une intuition philosophique supérieure..." (Hook, Journal of American Philosophy, vol. XXVII, n° 6, 1930). C’est sans doute contre cette situation que réagissent les fondateurs du cerclede Vienne, qui invoquent le plus souvent comme inspirateurs immédiats Mach, Poincaré, Einstein, Frege, Russell et Wittgenstein.
L’empirisme constitue un des courants les plus déterminants et les plus dominants de la philosophie viennoise à la fin du XIXème siècle et au début du siècle dernier, en particulier.
Le cercle de Vienne et le noyau berlinois
Contrairement à ce que l’appellation « cerclede Vienne » pourrait laisser entendre, les contours de ce groupe ne sont pas figés : on peut citer comme figures principales les philosophes Moritz Schlick, Friedrich Waismann, Rudolf Carnap, Herbert Feigl, le sociologue Otto Neurath, le physicien Philip Frank, les mathématiciens Karl Menger et Kurt Gödel, mais ces penseurs eux-mêmes constituent un noyau changeant, auquel viennent s’adjoindreplus ou moins régulièrement de nombreux étudiants et professeurs à partir de 1925.
En 1922, le physicien Moritz Schlick est nommé à la chaire de philosophie et d’histoire des sciences inductives de l’université de Vienne, poste occupé antérieurement par Mach (1895-1901) et Boltzmann.
En 1926, Carnap est nommé à l’université de Vienne et devient l’un des animateurs du cercle, qui se constitue enAssociation Ernst-Mach.
Dans le même temps se fondait à Berlin, autour de Reichenbach, de Dubislav et de Kraus, la Société pour une philosophie empirique (Gesellschaft für empirische Philosophie, 1928). Son but était de promouvoir une philosophie scientifique, "c’est-à-dire une méthode philosophique qui, par l’analyse et la critique des résultats techniques de la science, conduit à poser et àrésoudre des problèmes philosophiques. Par une telle méthode d’analyse scientifique, cette société s’oppose explicitement à toute prétention de la philosophie à affirmer un droit propre de la raison et à établir des propositions valables a priori, soustraites au contrôle de la critique scientifique".
En 1929, les deux groupes de Vienne et de Berlin entrent en collaboration pour organiser à Prague une"session pour une théorie de la connaissance dans les sciences exactes".
En 1930, ils fondent en commun la revue Erkenntnis  sous la direction de Carnap et de Reichenbach. Des relations sont alors nouées avec le groupe polonais des logiciens de Varsovie-Lwow (représenté par Tarski, en particulier).
Le programme
Le manifeste du cercle, qui prend le nom de "conception scientifique du monde", est...
tracking img