Le chant des dunes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1949 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CHANT DES DUNES

Introduction

Savez vous que certaines dunes du monde chantent ?

Le son qu’elles émettent est appelé «  chant des dunes », on parle aussi de dunes « mugissantes ». Mystérieuses et rares, il y a seulement entre 30 et 50 dunes mugissantes sur terre étant répertoriées. Certaines dunes émettent un grondement qui peut durer jusqu’à 15 minutes et être entendus jusqu’à10 kilomètres. Et certaines le font chaque jour.

Ce phénomène n’est pas nouveau, depuis des millénaires, les bédouins (nomades d'Afrique du Nord, d'Egypte, de Syrie et d'Arabie) traversant les déserts redoutent les fantômes et démons dont ils croient entendre les cris. Il à également été mentionné par le navigateur Marco Polo (1254 – 1324) "les sables qui chantent parfois remplissent l'airavec les sons de toutes sortes d'instruments de musique, et aussi le bruit des tambours et du choc des armes". Et plus récemment par Charles Darwin (1809 – 1882).

Cependant nul ne sait expliquer précisément les mécanismes de la musique des sables.

Nous allons donc essayer d’éclaircir le mécanisme de ce phénomène et étudier les conditions nécessaires à son apparition ainsi queles hypothèses proposées quant à la production d’un son par du sable.

I.Etude géologique

• Présentation du phénomène.

Le chant des dunes est émis lorsqu’une avalanche se déclenche et dure jusqu’à ce qu’elle atteigne le pied de la dune. Il peut-être entendus depuis très longtemps sur les 5 continents. La puissance sonore est impressionnante, si l’on plaque l’oreille contrela dune le son devient presque assourdissant. Contrairement au sable qui crisse dont les fréquences des sons sont comprises entre 500 et 2500 Hz, les dunes mugissantes produisent des sons plus sourds dont la fréquence est comprise entre 50 et 300 Hz.

Les émissions acoustiques sont considérées comme des sons et non du bruit. En effet une analyse temporelle nous montre que c’est un signalsinusoïdal périodique.

Un bruit aurait une forme qui ne serait ni périodique ni déterminable.

• Les grains de sable.

Le sable est un milieu étrange, on peut le considérer comme à la frontière des états solide, liquide et gazeux. Le sable vole et se collisionne emporter par le vent (Gaz), Il s’écroule en avalanche (Liquide) et s’accumule pour former des dunes (Solide).Du fait que toutes les dunes ne produisent pas ce chant, l’étude du sable peut nous aider à éclaircir ce mystère.

Les grains de sable des dunes mugissantes ont peu de différence entre eux, ils ont une structure dite homogène les uns par rapport aux autres. Ils sont remarquablement dépourvus de poussière et d’impuretés, les défauts au niveau de la surface sont de l’ordre du micronet se compose obligatoirement de quartz.

Voici une petite illustration des propos :

A gauche des grains de sables d’une de dunes non mugissantes.
A droite des grains de sables d’une dune mugissante.

• Les conditions météorologiques

Les caractéristiques des grains de sables des dunes mugissantes peuvent être en partie expliquées par les conditions météorologiques.Le vent va polir et réguler les grains et permet la formation de dunes. Sur celles-ci il faut que la couche de sable soit molle, pour cela le sable doit être exposé à la pluie de temps en temps dans l’année. Ce qui permet également de nettoyer les grains. Ensuite le soleil et la sécheresse vont dessécher le sable ainsi il sera plus doux.

Les scientifiques s’accordent à dire que lesfacteurs externes cités précédemment son nécessaires à la production d’avalanches et donc indirectement à l’émission d’un son, puisque c’est l’avalanche qui va permettre de créer le chant des dunes. Nous allons donc voir plus en détail le mécanisme d’une avalanche de sable.

II. Mécanisme de production d’avalanches

L’avalanche est une condition nécessaire à l’origine du chant des dunes....
tracking img