Le chapon et la poularde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1102 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Crommelinck ludivine 415 90 0074 2 FR40

Question 1:

Le dialogue du chapon et de la poularde est un discourt philosophique entre deux animaux ,Voltaire utilise la personnification des animaux afin de faire passer son message .
Cependant le choix de ces deux volailles n'est pas symbolique mais lié a une réalité quotidienne celle des chapons et des poulardes voués à être mangés
Dans cetexte on peut comparer le chapon à un maître et la poularde à son disciple. C'est l'élément mâle qui mène le jeu. Le chapon informe, la poularde ignore.
Les répliques du chapon sont beaucoup plus longues .
Il apporte des informations alors que la poularde s'exclame ,s'indigne . La poularde pose des questions , elle exprime sa révolte dans des phrases courtes. Tout au long de cet apologue lapoularde est outrée par l'invraisemblance de ce qu'elle apprend.
Le texte progresse en soulignant la cruauté humaine envers ses semblables et envers les animaux sous couvert des ses traditions .
Conscient du sort qui leurs est réservé l'attitude des volatiles diffère.
Le chapon se résigne et accepte l'issue fatale ,tandis que la poularde s'indigne en vain face à ses bourreaux.

Question2:

Dansce dialogue satyrique le chapon et la poularde,la thèse soutenue par l'auteur, Voltaire, est une mise en accusation de la violence des hommes.
La race humaine y est décrite comme une cruelle engeance ,perverse et barbare .
l'écrivain dépeint tout d'abord, la cruauté de l'être humain envers le animaux ,puis fait un parallèle avec celle qu'il exerce sur ses semblables.
Dans ce texte les deuxvolatiles sont les vecteurs de la pensée de Voltaire .
Cet échange idéologique entre ses deux gallinacés est le moyen que l'auteur a choisi afin de susciter une réaction chez son lecteur.
Il utilise un registre comique dans le but de le sensibiliser à la thèse défendue.
En effet l'homme est barbare, mais ce qui le caractérise ,c'est la légitimité qu'il donne à ses actes par le biais de sescoutumes et de sa religion .

Crommelinck ludivine415 90 0074 2 FR40
Question3

commentaire de texte :

La partie de texte que l'on nous propose de commenter est extraite du dialogue du chapon et de la poularde. Cet apologue parut en 1765 à été écrit par François Marie AROUET plus connu sous le pseudonyme de VOLTAIRE. Grand auteur du XVIII ème siècle, dramaturge,historien,philosophe,moralisateur,il a notamment écrit «Dernier jour d'un condamné»,«Micromégas»et «Candide».
Fréquemment censuré il avait pris l'habitude de s'exprimer en usant de l'ironie et de l'humour .
Cette satire est un dialogue entre un chapon et une poularde sur le point d'être tués et mangés ils discutent sur la cruauté humaine.
Dans le paragraphe retenu pour le commentaire il s'attaque plus particulièrement à lareligion chrétienne afin de démontrer l'absurdité des règlements de cette dernière et les transgressions de ses pratiquants.
En premier lieu je m'attacherai à montrer en quoi cet extrait et amusant et fantaisiste et je poursuivrai par l'étude des critiques exprimées dans ce dialogue par la voix de ces deux volatiles. 

Le caractère fantaisiste et amusant est apporté par la nature despersonnages.
L'auteur utilise ici un chapon et une poularde pour faire passer son message. Il s'agit donc d'une argumentation indirecte.
Ces volatiles sont pourtant généralement non considérés pour leur intelligence et cependant ici, ils sont dotés,de la parole,d'un esprit critique et de la connaissance pour le chapon .
Dans cet anecdote fantaisiste l'animal est personnifié et l'homme est animalisé,voire bestialisé, L'homme et l' animal ont des rôles inversés. Citons ici la poularde: «ces autres animaux appelés hommes...»puis «de plus n'est ce pas un sacrilège de tuer et de dévorer des gens avec qui Dieu a fait un pacte?».
De la même façon le chapon évoquant les poissons il les qualifie «d'habitants des eaux et victimes ou encore créatures»un vocabulaire habituellement attribué aux...
tracking img