Le chene et le roseau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (308 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CHENE ET LE ROSEAU

Question pour l'oral : la morale dans cette fable ?

Introduction :

Le chêne et le roseau est une fable de Jean de La Fontaine écrite au XVII èmesiècle. Les personnages présents dans cette fable sont les suivants : le chêne, le roseau .
Nous allons donc nous intéresser à la morale dans cet extrait .
Dans un premiertemps nous allons nous pencher vers la parole du chêne , dans un deuxième temps sur la parole du roseau et enfin sur la morale.

La parole du chêne :
au début dutexte nous pouvons tout de suite remarquer que le chêne est dominant, dès le début il prend la parole .
Il a aussi le pouvoir, (usage de la première personne du singulier)(ligne 7)
Le chêne est déjà persuader de gagner cette «bataille» avec le roseau, il signale donc sa faiblesse : Roitelet/pesant fardeau ; couvrir/souffrir ; rider la face del'eau/baisser la tête
Élément de force : arrêter (l.8) braver (l.9) couvrir (l.12)

La parole du roseau :
Le roseau parle beaucoup moins que le chêne .La faiblesse du roseau est une faiblesse apparente: «mais attendons la fin» (l.24), «je plie et ne me romps pas»
vers la fin du texte le roseau fait preuve d'une incertitudepour laisser croire au chêne qu'il a peut être raison.

La morale :
La morale est ici implicite , l'auteur laisse imaginer au lecteur la fin du texte .
La natureici est donc le personnage puissant: grandeur et respect.
Il faut donc se méfier de la loi du plus fort

Conclusion :
Nous avons donc vu que la morale dans ce texte estimplicite. Le chêne qui se croyait fort et puissant se voit ici déraciné par le vent et le roseau est resté debout.
La loi du plus fort n'est pas toujours la meilleure .
tracking img