Le chevalier des touches

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1636 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En 1863, paraît Le Chevalier Des Touches, roman publié tout d’abord sous la forme de douze feuilletons dans le journal Le Nain Jaune. L’auteur, Jules Barbey d’Aurevilly, écrivain et intellectuel normand du XIXème siècle, s’est exercé à différents genres tels que le romantisme, le réalisme, le surnaturalisme et le fantastique. Cette personnalité originale est connue pour avoir théorisé ledandysme, art de vivre et de penser, ainsi que pour ses écrits polémiques où il dénonce le conformisme social. Dans le climat de changement permanent qui règne en France au XIXème siècle, celui qu’on surnomme « le Connétable des Lettres » défend avec ferveur ses idées monarchiques et le catholicisme. Ses choix idéologiques et notamment politique imprègneront largement ses écrits comme dans LeChevalier des Touches où il raconte la lutte chouanne vendéenne. .
Lors de la Restauration, onze Chouans, guidés par leur détermination et leur foi en leurs idées monarchiques, partent en expédition, déterminés à libérer l’un des leurs, le mystérieux Chevalier Des Touches.
Au cours du récit de l’étrange Mlle de Percy, cette dernière dresse le portrait du Chevalier Des Touches qui apparaît commeun être mystérieux ; à la fois cruel dans son comportement et attendrissant dans sa beauté délicate et féminine.
Le déroulement et les caractéristiques du portrait du chevalier seront étudiés en premier lieu. En deuxième partie, une lecture romantique du texte sera proposée.

Mlle de Percy, à travers son récit, s’arrête quelques instants sur le cas du Chevalier Des Touches, ceChevalier intrigant, qu’elle décrit longuement.
Percy, ancienne membre de l’expédition des Douze offre une description subjective du chevalier, mis en valeur par la prétérition « je ne vous peindrai pas le chevalier ... » (l90) Cette subjectivité permet de découvrir également le tempérament de Mlle de Percy qui demeure plus insensible au charme de l’allure de Des Touches qu’elle « a souventraillé » (l98) qu’à son incroyable « vaillance » (l251). Cette description, faites par l’alter-ego du Chevalier Des Touches dont elle a pour point commun le courage et l’androgynie est intéressante pour le recul qu’elle permet face au personnage haut en couleur.
Le Chevalier des Touches, concentre l’essentiel de l’attention, lors de ce portrait. Il est d’abord décrit physiquement (l90-118),puis Percy décrit ses actions (l184-262).
Ce personnage paraît immédiatement singulier, « un homme à part » (l220), et son unicité marque les humains le côtoyant.
Son rapport aux femmes est tout de suite exprimé dans son étrangeté, puisque il suscite chez elles jalousie et admiration.
Il conserve « une importance considérable parmi les officiers de la Chouannerie » (l236-237), accaparel’attention « des vieux matelots du port de Granville » ( l225) et suscite « l’effroi des Bleus » (l246). Le Chevalier des Touches dont tout le monde parle, devient un personnage de légende.
Le personnage de Des Touches dispose de plusieurs masques, de plusieurs facettes, dont les oppositions se trouvent particulièrement marquées.
En premier lieu, l’intérêt du lecteur peut se porter sur sonandrogynie. Le chevalier est décrit comme un homme rigoureux physiquement comme lorsque l’auteur utilise la comparaison « des muscles comme des cordes à puits » (l107). Le comportement viril de l’homme, qualifié par les adjectifs « intrépide », « infatigable » (l239) et « implacable » (l258) (on remarque la répétion du suffixe « in/im » désignant le contraire) est nettement mis en valeur ainsique sa force, renforcée par l’adjectif hyperbolique « terrassante » ( l 246).
Cependant, cette vigueur corporelle s’oppose totalement à l’apparence physique « féminine » (l94) du Chevalier. Sa « beauté », mise en valeur par la répétition lexicale du terme entre les lignes 93 et 95, devient érotique à l’évocation d’atouts féminins que l’être possède. Le « teint blanc » (l94), « les formes...
tracking img