Le chiisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3162 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
On est souvent confronté dans les médias de masse à des images et des reportages qui témoignent d'affrontements entre des communautés dites sunnites et des communautés dites chiites, notamment les événements qui ont suivi le renversement de Sadam Hussein. Ces affrontements sont souvent montrés comme violents et teintés d'origines religieuses ancestrales parfois mis en parallèle avec lesguerres entre les différentes branches chrétiennes... Il faut tout de même se méfier de cette vision « d'ennemis jurés » que mettent rapidement en avant les médias, avec des chiites qui représenterait une menace dans la stabilité du moyen orient et il faut tout d'abord s'intéresser à l'origine du schisme entre ces deux branches islamiques.
Le sunnisme est la plus importante des deux enterme de nombre d'adeptes puisqu'elle représente plus de 80% de la population musulmane totale. Le sunnisme vient du mot arabe suna qui fait référence à l'enseignement que doit suivre un croyant, cet enseignement étant enseigné dans quatre écoles propre aux idéologies sunnites.
Le chiisme quant à lui vient de l'arabe chi'a t'ali qui fait référence aux partisans d'Ali, cousin du prophète, quipour eux était le légitime successeur de Mahomet après sa mort au mileu du VIIème siècle. Plusieurs événements qui ont suivi la mort du prophète au cours de ce VIIème siècle ont abouti à une séparation entre différentes idéologies musulmanes dont fait parti le chiisme.
Quels sont alors les fondements historiques précis du chiismes et en quoi se différencie t-il cultuellement de labranche sunnite? Comment sunnites et chiites se côtoient au sein de mêmes états et quelles en sont les conséquences réelles?
Il faut dans un premier temps s'intéresser à l'histoire du chiisme depuis sa création et donc depuis sa scission avec la branche sunnite, dans un deuxième temps il est question de mettre en avant la singularité idéologique et cultuelle du chiisme pour enfin étudiersuccinctement la « géopolitique » actuelle du chiisme.

Le chiisme est apparu en fait en plusieurs étapes. Ainsi il faut d'abord observer que l'origine du chiisme remonte au décès du prophète Mohamed à Médine en 632. Ce dernier est mort sans laisser d'héritier mâle, et il n'avait laissé ni de testament ni désigné de successeur légitime avant sa mort. Ses compagnons ont alors désignél'homme qui semblait pour eux le plus vertueux, et c'est ainsi qu'est né la fonction de calife, qui a pour rôle de succéder au prophète. Ainsi vont se succéder plusieurs calife : tout d'abord Aboubaker qui occupa ce titre de 632 à 634, puis Omar de 634 à 644, puis encore Othmân...
Pour les chiites et dans l'historiographie chiite, il est dit selon des hadith (communication orale du prophète)que le prophète avait désigné Ali comme successeur à deux reprises et que par ailleur dans le Coran il y avait des allusions à cette désignation. Cela dit, on considère en général que le prophète n'avait pas désigné de successeur et donc que le problème de la succession s'est posé à sa mort. Ses compagnons ont désigné eux-même et entre eux plusieurs successeurs et ceci à plusieurs reprises.Mais pour ce qui est des chiites, ils ont considéré que ce n'était ni Abou Bakr As-Siddiq ( « Aboubaker » : À la mort de Mahomet, Abû Bakr devient le premier calife.) ni Othmân ibn Affân ( 3eme calife, assassiné en 656) ni personne d'autre... Cela devait être Ali, car il était le cousin du prophète, qui devait recevoir le titre de successeur légitime. On parle donc à partir du décès duprophète du groupe de partisans d'Ali (la chï'a qui signifie le parti d'Ali) qui se sont réunis autour notamment autour de Fatima, la fille du prophète, pour dire mettre en avant la légitimité d'Ali à la succession. Ce sont donc les premiers chiites et c'est ce qui leur a donné leur nom, « chï'a » qui a donné le mot chiite. Mais cette version apparaît surtout dans l'historiographie chiite....
tracking img