Le chocolat chaud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (736 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Nathalie Mallard – Professeur d’Histoire Géographie – Lycée Maine de Biran (Bergerac) nathalie.mallard@wanadoo.fr Année 2002

LA CHARTE D’AMIENS CORRECTION DE L’ÉTUDE DE DOCUMENT (TYPE ÉPREUVEMINEURE)
QUESTION 1. En 1906, la Confédération Générale du Travail réunie pour son IXe congrès à Amiens, vote, onze ans après sa création (elle a été fondée en 1895), un texte qui passe à la postéritésous le nom de “ Charte d’Amiens ”. Elle y réaffirme avec force l’indépendance du syndicat par rapport aux partis politiques et marque la prééminence du syndicalisme révolutionnaire. Texte de référence,elle continue à influencer les débats syndicaux. En ce début de XXe siècle, les luttes se développent dans toute la France : les grèves se multiplient, pour une amélioration de la condition ouvrièreet notamment pour la journée de huit heures de travail. QUESTION 2. Les syndicalistes réunis à Amiens contestent la situation d’exploitation et d’oppression dont sont victimes les ouvriers, tant surle plan économique que moral. Reprenant la théorie marxiste de la lutte des classes, ils fustigent les conditions de travail auxquelles est soumis le prolétariat : journée de travail trop longue (elleest fixée à 10 heures depuis 1900), insuffisance des salaires, etc. Il est vrai que la législation sociale en France demeure très timide : le droit syndical n’est reconnu que depuis 1884, il n’existeaucune protection sociale (les premières lois sur les assurances sociales n’apparaîtront qu’en 1919) et le repos hebdomadaire n’existe pas encore (il n’est voté que l’année suivante en 1907). Il fautbien admettre, qu’en dépit d’une amélioration générale de la condition ouvrière, cette dernière demeure peu brillante. Misère et précarité sont encore le lot de la majorité des ouvriers français.QUESTION 3. En réponse à cette exploitation du prolétariat par la bourgeoisie capitaliste, le syndicat se pose en défenseur des droits des travailleurs. Par son action, et notamment par la grève, l’arme...
tracking img