Le choix du conjoint et le sentiment amoureux sous l'ancien régime

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3127 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Problématique : La vie conjugale sous l’Ancien Régime, est-ce vraiment un choix ?

I. Un choix civilisé, orienté et déterminé. (qui se ressemble, s’assemble)

a) Des choix nécessaires…

Comme nous l’énonce le dicton « A DEUX C MIEUX », sous l’Ancien régime, les conditions de vies étaient telles que l’union par le mariage de deux individus réunissant par là deux familles permettait derépondre à un BESOIN DE SURVIE.
C’est en cela que le choix du conjoint était prédominant pour chaque être et répondait à des critères précis.

 En fonction du sexe et de la catégorie sociale auquel l’individu appartient, les critères de choix et d’apparence physique diffèrent :
• Les femmes : ce qui est commun à toutes les CSP c’est qu’elles ont une idée préconçue du prince charmant/de l’hommeidéal.
 (Doc Prières : colonne de droite Fille)
Au travers de la prière de la jeune fille nous pouvons voir un aspect fondamental des idéaux auxquels elle aspire, mais elle l’exprime au travers de ce qu’elle ne veut pas :
Elle ne veut pas d’un époux : absent/ivrogne/infidèle/d’un paresseux mendiant/profiteur/qui la soumette comme une esclave.
• Elles favorisent + le niveau social/les bonnesmanières que le physique. Car l’on sait que c’est celui-ci auquel elles devront se plier et se conditionner pour le restant de leur vie.

o Mais plus le niveau social est élevé, plus celui-ci sera réfléchi/pensé :

 Doc Mme de La Guette : « un homme fort bien fait »

• L’ homme: il sera + attaché à l’aspect physique car au travers de celui-ci c’est une seconde image de lui qu’il affichera ensociété, comme son ombre : une personne à la hauteur de son image :c’est ce que l’on entend par fonction de représentation et socialisation.
• Ce qui est commun à toutes les CSP c’est la fonction de reproduction que doit assurer leur « future »femme, mais dans les catégories les moins aisées, elle est encore + accentuée et l’on privilégiera la force physique qui est signe de résistance et de capacitéau travail… à la beauté signe coûteux et trop précieux.

 Doc 1 Prières : partie centrale de la prière du Garçon
Puisque c’est un garçon, il peut se permettre de souhaiter et non de subir :
il la souhaite en bonne santé/sage/jolie/douce/jeune et joyeuse/propre/riche et qu’elle sache gérer un ménage tout en étant bonne mère et compréhensible. Mais encore fidèle et soumise.
 La fonction dela reproduction humaine et sociabilisation reste très marquée chez l’un comme chez l’autre.
 Et en règle générale, ce qui est recherché chez l’autre ce sont des signes qui correspondent à une classe sociale supérieure et donc un individu « sociable et civilisé »…Mais…

b) …dans une époque marquée par l’homogamie, l’endogamie…

 Dans l’AR, « qui se ressemble s’assemble » ce qui veut direque n’importe qui n’épouse pas n’importe qui, de même que n’importe qui ne se rencontre pas n’importe où, c’est ce qui définit l’homogamie (alliance entre des individus issus d’un même milieu social) et l’endogamie (mariage avec un conjoint originaire d’un même lieu).

 Le choix du conjoint n’est donc pas le fait du hasard et est déterminé d’avance par un entourage social.

 Le champgéographique et humain dans lequel l’individu évoluera déterminera les possibilités de rencontre.
(Les fréquentations de l’enfance, les relations de voisinage/copinage dans un environnement géographique forcément proche (moyens de transports rudimentaires) vont nécessairement engendrer des connaissances sociales qui pourront être contrôlées par les parents. (Le futur époux sera même obligé de verser unesomme d’argent à son épouse si celui-ci réside trop loin du village de cette dernière.)
C’est pour cela que le garçon fait le souhait de la trouver dans un quartier proche :
 Doc prière : « Et vous bienheureux saint Vincent cherchez m’en une dans un cent »
 Les lieux vont ainsi déterminer d’avance l’appartenance sociale de celui qui les fréquentera puisqu’ils diffèrent forcément entre...
tracking img