Le ciment

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6470 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le ciment (du latin caementum, signifiant moellon, pierre de construction) est une matière pulvérulente, formant avec l’eau ou avec une solution saline une pâte plastique liante, capable d’agglomérer, en durcissant, des substances variées. Il désigne également, dans un sens plus large, tout matériau interposé entre deux corps durs pour les lier.

C'est une gangue hydraulique durcissantrapidement et atteignant en peu de jours son maximum de résistance. Après durcissement, cette pâte conserve sa résistance et sa stabilité, même sous l’eau. Son emploi le plus fréquent est sous forme de poudre, mélangée à de l'eau, pour agréger du sable fin, pour produire du mortier, ou des graviers (granulats), pour produire du béton. Le mot « ciment » peut désigner différents matériaux comme :

*Le plâtre
* La chaux commune,
* La pouzzolane naturelle
* Le ciment prompt,
* Le ciment Portland ou ciment artificiel

Un ciment artificiel est un produit provenant de la cuisson de mélanges artificiels (de la main de l'homme) de silice, d'alumine, de carbonate de chaux, sur lesquels l'eau n'a aucune action, ou qu'une action très lente avant la trituration, et qui, réduits enpoudre mécaniquement, font prise sous l’action de l'eau, dans un délai qui varie selon leur proportion.
Firestop mortar mixing.jpg
La cimenterie Lafarge à Contes (Alpes-Maritimes, France)
La cimenterie d'Obourg (Belgique).
Sommaire
[masquer]

* 1 Historique
* 2 Fabrication du ciment courant, ou ciment Portland
o 2.1 Extraction
o 2.2 Homogénéisationo 2.3 Principes et méthodes de fabrication
o 2.4 Fabrication par voie humide
o 2.5 Fabrication par voie sèche
o 2.6 Séchage et le broyage
o 2.7 Cuisson
o 2.8 Refroidissement
o 2.9 Broyage
o 2.10 Broyage très fin
* 3 Chimie du ciment
o 3.1 Phases cimentières
o 3.2 Contamination
o 3.3Tests en laboratoire
+ 3.3.1 Mesures physiques
+ 3.3.2 Mesures chimiques
* 4 Les différents ciments
* 5 L'économie du ciment
* 6 Sociétés cimentières
o 6.1 Sociétés de production
o 6.2 Sociétés d'analyse & réalisation
* 7 Organismes internationaux et normes
* 8 Glossaire des ciments
* 9 Sources
o 9.1Notes
* 10 Voir aussi
o 10.1 Liens internes
o 10.2 Liens externes

Historique [modifier]

Le ciment aurait d'abord été inventé par les Égyptiens, qui a été amélioré par les civilisations suivantes par l'ajout de chaux à de l'argile. Les Grecs d'Italie le renforcèrent avec des cendres pouzzolaniques (cendres volcaniques de la région de Pouzzoles), et cet usage a étérepris et généralisé par les Romains. Jusqu’à l'Époque moderne, le ciment est un liant, souvent une chaux, additionnée d'adjuvant comme les tuiles ou briques concassées, dont l'argile possède des propriétés hydrauliques. La pouzzolane (terre volcanique de Pouzzoles, dans la région de Naples, en Italie) est très utilisée comme adjuvant. Le ciment ne prit son acception contemporaine qu'au XIXe siècle,lorsque Louis Vicat identifia le phénomène d'hydraulicité des chaux en 1817, et celle des ciments, qu'il appelait chaux éminemment hydrauliques, ou chaux limites, en 1840.

La recherche sur l'hydraulicité des chaux débuta à la fin du XVIIIe siècle siècle pour aboutir vers 1840, à la fabrication des ciments modernes. Elle concernait les chaux grasses, non hydrauliques, qui ne durcissent pas sousl'eau, les chaux hydrauliques qui durcissent même sous l'eau, les chaux éminemment hydrauliques (riches en argiles) qui se solidifient très rapidement, et les chaux limites (trop riches en argiles) qui se solidifient très rapidement puis se décomposent, si elles ne sont pas cuites au degré de fusion pâteuse.

En 1796, James Parker découvrit sur l'Île de Sheppey, en Grande Bretagne, le ciment...
tracking img