Le citoyen du monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1167 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document


Le citoyen du monde
Utopie ou réalité virtuelle?

L'histoire humaine a démontré que l'acte d'exister est indissociablement lié à l'appartenance et à une intégration complète de l'individu dans son environnement ambiant. La solitude n'a jamais était le propre de l'homme. Il est pair, une unité indissoluble. Le mythe d’hermaphrodite nous renseigne sur la conception de l'humain oul'idée de l'humain est pensée en termes de couple. Il est toujours associé a l'autre.que se soit dans les écrits religieux ou païens et même le monde céleste est conçu en communauté (mythologie) selon le modèle archétypale mâle et femelle.
Ainsi, l'acte d'exister ne peut se soustraire à la vie de communauté dont le noyau est la famille. Il est assez simpliste de dire que l'acte d'exister se suffit àlui même selon le cogito cartésien " je pense donc j'existe" il est plus sensé a notre humble avis de reformuler en ces termes" j'appartiens à... donc j'existe." mon existence est- telle le fruit de ma réflexion ? Est ce que ma pensée détermine réellement mon acte d'exister? Certainement ma conscience qui se réfléchie sur elle même me permet de délimiter cette frontière subtile qui me sépare dumonde ou le "JE" s'affirme en tant que sujet pensant par rapport à l'objet pensé. Mais notre conscience n'aura atteint sa pleine lucidité que par rapport à un autre sujet pensant l'Autre. Les phénomènologistes et les existentialistes avaient mis l’accent sur cet autre qui me ressemble mais qui n'est pas moi. Ainsi le " JE" devient à la fois sujet et objet.
La première rupture de l'individuavec le monde a été consommé le jour où il a fait usage de l'acte de pensée la plénitude dont il jouissait auparavant s'évanouie, et de ce fait la première frontière s'érige infranchissable. C’est la tragédie qui prend naissance. En effet, au moment où l'homme a pensé le monde il a ouvert les portes de sa déchéance, il perd l'Eden pour prendre possession de la terre.
Il saisi pour la premièrefois les limites de son être, il perçoit le possible du devenir , il se projette il devient action, mouvement . Il devient monde, de se fait il est une antinomie du néant. Etre seul implique inéluctablement le déclenchement du processus de s'auto néantisé, Et c'est à travers l'Autre ce "JE" objet de notre conscience que l'homme trouve son salut. ce jeu de miroir forge la première forme d'identitéet d'appartenance à.......
Autre chose car ma conscience est consciente d'être pensé d'être objet de l'Autre.
L’harmonie avec l'Autre se substitut a l'harmonie originelle. L’acte d'exister devient maintenant non pas une fusion avec le monde mais une construction, une composition hétéroclites des multiples comportements en perpétuels conflits une dialectique dynamique qui avance dans lemonde. L'homme n'est plus seul il est multiplicité.
La première forme de vie communautaire qui se forme.
Mais comment cet ensemble d'individus ce groupe élabore-il ses rapports ? Certainement ils appartiennent a la même espèce mais est-ce suffisant pour avoir une identité qui détermine définitivement leur appartenance à la fois au groupe et au monde ?

Nova terra
La pensée grecque par un soucimétaphysique, cherche la légitimité de sa possession de la terre. Cet étendu, cet espace m'apparient, il est mien. C'est à travers la mythologie que le partage s'effectue. En effet, après la guerre des dieux confronté père(Ouranos) et fils(Zeus) , Zeus et ses frères partagèrent le monde. Le ciel, la mer, et l'enfer. et que deviendra-il de la terre? le grecs en a pris possession pour la partageraussi avec les autres, et c'est par la tragédie que la transaction de possession entre l'homme et les dieux s'est elle mieux exprimé.
en effet, à travers la tragédie l'homme à réalisé son accomplissement mais au prix de la douleur et de sueur. la tragédie dans ses lumières obscures n'est pas seulement la confrontation de la fatalité et de la liberté c'est plus profond, c'est la rupture entre...
tracking img