Le clavecin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4703 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CLAVECIN

Le clavecin est un instrument de musique a cordes pincée et à clavier. Il comporte un ou deux claviers, exceptionnellement trois. Le clavecin est joué par le claveciniste.

Les cordes du clavecin sont fines et en métal. Elles sont mises en vibration par le moyen de petites pièces, appelées sautereaux. Chaque sautereau, est armé d'un bec ou plectre qui « pince » la corde, à lamanière d'un joueur de luth lorsque le claveciniste enfonce la touche correspondante. Le son émis est amplifié par la table d’harmonie et le résonateur de l'instrument.

D'autres instruments comportent des sautereaux et forment la « famille du clavecin » : clavicytherium, épinette, virginal, muselaar, ottavino (virginal à l'octave). Le terme générique de « clavecin » peut servir à désigner chacund'entre eux.

A noter que le piano-forte n'est pas une évolution technologique directe du clavecin, contrairement à une croyance commune. C'est en effet un instrument à cordes frappées, dont le mécanisme et les principes de construction sont très différents voire opposés à ceux du clavecin : issu du perfectionnement apporté au clavicorde par le facteur italien Bartolomeo Cristofori, lepiano-forte fut le résultat de l’introduction d’un clavier de clavicorde amélioré, dans un coffre d’instrument en forme de clavecin mais bien plus résistant. Par suite le piano actuel est l’évolution normale du clavicorde puis du piano-forte.

Le clavecin était le seul instrument à clavier civil du 16ème au 18ème siècle, il a donc suscité l'intérêt de nombreux compositeurs. Plus tard lorsque l'évolutionde la musique au cours du XVIIIe siècle à suscité l’invention du piano-forte, les compositeurs et les musiciens ont négligé le clavecin au profit du nouvel instrument, le clavecin fut alors considéré au milieu du XIXe siècle comme un instrument du passé. Sa remise à l'honneur au tout début du XXe siècle s'inscrit dans le mouvement général de redécouverte de la musique ancienne. Mais d'un point devue musical, la musique de piano s'inscrit directement dans la lignée de celle du clavecin : Haydn, Mozart et bien d'autres ont composé pour le clavecin avant de passer insensiblement au piano-forte.

1) Description de l’instrument :

1) Généralités :

Le clavecin stricto sensu a la forme d’une harpe disposée horizontalement, dont un des grands côtés est concave (suivant laprogression des longueurs de cordes). Cette forme est proche de celle d'un triangle rectangle. Le ou les claviers sont placés sur le petit côté de l’angle droit. À gauche (notes basses), le coffre est rectiligne : cette paroi s'appelle l’échine. À droite (notes aiguë l’hypoténuse, qui est concave suit la progression mathématique des longueurs de cordes, c'est l’éclisse courbe ; elle rejoint l’échinepar une queue ou pointe rectiligne ou convexe. La forme du piano a queue provient de celle du clavecin.

Le grand clavecin « à l'ancienne » mesure environ de 2 à 2,5 mètres de long sur un mètre de large. il peut être déplacé par deux personnes. Son étendue couvre environ cinq octaves et n'a jamais été normalisée (le piano moderne comporte généralement 88 touches et couvre donc plus de septoctaves). La structure est en bois: contrairement au piano moderne, le clavecin à l'ancienne ne comporte pas de cadre métallique.

2) Les cordes :

Les cordes, à raison de deux à trois cordes par note, consistent en un simple fil métallique (diamètres de 0,18 à 0 65 mm) et contrairement à celles du piano, elles ne sont pas « filées ». Elles peuvent être en fer, en laiton, en cuivre ou en bronze,et sont disposées dans le sens de la plus grande longueur (du clavier vers la pointe).

Vers la pointe, chacune d'elles est fixée à une pointe d'accroche située près de l'éclisse courbe. À l'autre extrémité - c'est à dire près du clavier - chacune s'enroule sur une cheville d'accord qui permet de régler la tension, donc la hauteur du son émis. Entre ces deux points fixes, la corde enjambe deux...
tracking img