Le clonage et son ethique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (444 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Synthèse

Un clone est un être vivant, génétiquement identique à un autre dit « donneur », et créé en laboratoire selon différentes techniques à partir de l’information génétique contenue dansl’ADN du noyau des cellules du donateur. Ce procédé a pu être utilisé sur différents animaux grâce aux nombreuses avancées de la science au cours du XX° siècle. Mais aujourd’hui encore, malgré le progrèsque représente le clonage de mammifères, aucun laboratoire n’a été en mesure de prouver l’existence d’humains clonés, même si certains affirment l’avoir fait.
Pourquoi aucun humain n’a-t-il étécloné à ce jour ? Les limites du clonage reproductif humain sont-elles plutôt scientifiques ou éthiques ? Sera-t-il possible un jour de nous cloner ? Nous étudions dans ce site les progrès et lalégislation sur le clonage, son aspect scientifique et enfin son aspect éthique.
La legislation :
Le clonage humain a, dès ses débuts, rencontré l'obstacle de l'éthique, juste après celui scientifique. Commetoujours, le premier instinct des juristes face à des progrès révolutionnaires comme celui du clonage est de stopper toute avance qui pourrait présenter des risques. Ainsi en témoignent les nombreuxEtats où le clonage est strictement interdit. On peut en effet constater que les processus d'interdiction législative ont beaucoup accélérés depuis la naissance de Dolly en 1997, allant même jusqu'àenglober parfois les recherches à but thérapeutique.
La science :
Le clonage animal est scientifiquement possible, mais la technique est loin d’être totalement maîtrisée. En effet, chaque réussitecompte derrière elle de très nombreuses tentavives infructueuses. Ainsi la majorité des essais donnent naissance à des sortes de « monstres génétiques », dotés par exemple d'organes surdéveloppés, etc.Pour le clonage de Dolly, il a fallu par exemple un total de 277 expériences, ce qui donne un taux de réussite d'à peu près 0,3 % seulement. La brebis Dolly, quand à elle, semblait tout à fait...
tracking img