Le code noir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (412 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CODE NOIR

Le premier code réglementant l’esclavage est rédigé en Virginie en 1680. Mais les Français ne seront pas en reste. A Versailles, en mars 1685, Louis XIV signe le Code noir, préparépar Colbert (écarté entre temps). Ce code, dans lequel le roi s'adresse à ses sujets à propos de leurs esclaves, est basé sur le principe que l'esclave, dépourvu d'existence juridique, est la propriétédu maître

Un recueil d’édits

Le Code noir est un recueil d’édits qui, en un préambule et soixante articles, règle, dans les colonies françaises d'outre-Atlantique le traitement « des esclavesnègres de l’Amérique ».
Préambule
Dans le préambule on peut y lire : « pour y maintenir la discipline de l’église catholique, apostolique et romaine, pour y régler ce qui concerne l’état et la qualitédes esclaves dans nos dites îles. ». 
Certains articles monstrueux
Quelques exemples des articles du Code noir ? Par l’article 44 de ce code, l’esclave noir est déclaré « meuble », c'est-à-direassimilé à un pur objet ou une simple marchandise qui peut être vendue ou transmise par héritage. Selon l’article 46, il peut être vendu aux enchères, par l’article 28 l’esclave ne peut rien posséder(pas plus que ses héritiers), les articles 30 et 31 lui refuse tout acte en justice, même en tant que victime et son témoignage ne présente aucune valeur. A l’inverse, si un esclave frappe son maître(article 33), commet un excès contre une personne libre (article 34), vole un cheval ou une vache (article 35), il sera puni de mort. Une petite envie d’évasion ? gare à l’article 38 car l'esclavefugitif aura les oreilles coupées et sera marqué d'une fleur de lys et s'il récidive il aura le jarret coupé et sera marqué d'une fleur de lys sur l'autre épaule, et la troisième fois il sera puni de mort. Un siècle et demi d’ignominie
Certes, selon le droit romain, l’esclave était déjà une « chose » tout en étant un homme selon la morale, mais durant 163 ans, c'est-à-dire jusqu'à l’abrogation du...
tracking img