Le comique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3017 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le comique

Introduction
Il est difficile d’analyser le comique car justement il touche au rire donc on a tendance à en rire. Le comique est basé sur une absence de règles. Il y a une « formule » mais « elle ne se déroule pas régulièrement (Bergson).
Définitions du comique :
Bergson : « ce qui est risible, c’est […] une certaine raideur de mécanique là où l’on voudrait trouver lasouplesse attentive et la vivante flexibilité d’une personne. »
Jean-Marc Defays : « « comique » sera donc pour nous le terme générique désignant tous les phénomènes verbaux et non verbaux qui ont la propriété de provoquer le rire, sans que l’on se soucie encore des différentes espèces classiques (humour, ironie, parodie…) sur lesquelles il faudra revenir. »
Jean Emelina : « est comique ce que jeperçois, de gré ou de force, légitimement, par jeu ou de bonne foi, comme détaché de moi, anormal et sans effet. Je ris parce que je vois cela ainsi, car tel est mon bon plaisir ou parce que j’ai été amené, par des techniques particulières, à le voir ainsi ».
Il y a donc trois dominantes : le risible (Bergson. Il met l’accent sur l’objet du rire donc le comique est hors du rieur), le rieur (Emelina),le lien comique-rire (Defays).
Le comique entretient une relation ludique de sens : double-sens, ironie, qui pro quo, jeu de mots.
Le rieur qui se moque du monde doit avoir un détachement momentané de celui-ci.
Il y a donc des stratégies de déréalisation (déshumanisation du héros comique réduit à un pantin ; inconséquence juvénile des personnages…)

Des Causes et des effets : du comique aurire.
Aristote
La Poétique :
Le comique est vu comme la laideur « sans douleur ni destruction ». C’est « une partie du laid ». Il existe un lien entre comique et bas dans la tradition du comique théâtral. (farce : bas corporel ; comédie : bas corporel jusqu’au XVIIème)
Un spectacle comique ne donne à rire que s’il n’occasionne pas de dommage pour celui dont on rit. La comédie consiste en lareprésentation d’hommes bas mais ne couvre pas toute la bassesse : qu’une partie du laid car elle ne cause ni douleur ni destruction. C’est différent de la tragédie où l’action est douloureuse et destructive. La comédie est une imitation du ridicule des hommes.

Joubert
Traité du ris :
Il donne une explication mécaniste du comique. Comme Aristote, l’absence de dommage est une Nécessité. Il donneune importance particulière aux conditions de création du rire. « Le comique apparaît ou disparaît selon le point de vue de chaque personne en particulier, et il n’existe un absolument comique que dans des cas d’exception. »

Descartes
Les passions de l’âme :
Il est dans la lignée des travaux de Joubert.
Ce qui conditionne le rire est l’état psychologique du rieur potentiel, état qui autoriseou non le mécanisme physiologique créant l’hilarité. Le point d’accent de l’analyse est de placer sur le rieur et non sur l’objet comique.
Pour Descartes, il y a une absence de lien de nécessité entre la joie et le rire.

Bergson
Le rire. Essai sur la signification du comique.
Il donne la théorie du comique comme raideur rapportée à la souplesse du vivant. Ce qu’il y a de comique : « unecertaine raideur de mécanique là ou l’on voudrait trouver la souplesse attentive et la vivante flexibilité d’une personne. » Il y a donc un lien entre le comique et le corps. Un héros tragique qui s’asseoit et prend donc conscience de son corps devient comique.

Mauron
Psychocritique du genre comique
Il est dans la lignée de Freud. Il pense qu’il y a un lien entre le rire et l’inconscient. On estdonc entre le rieur et le risible. Il émet l’hypothèse d’une catharsis comique.
Le rire naît : qu’on prévoit qu’il va se passer quelque chose
d’une situation nouvelle qui surgit.
Le rire du bébé est un triomphe sur la crainte.
En ce qui concerne le rire moqueur : « je raille parce que je pourrai être cet autre mais je ne le suis pas. » Bien souvent le railleur a connu l’état du...
tracking img